Metz : la Moselle polluée par un restaurant, les pêcheurs portent plainte

A la suite de dégâts des eaux intervenus le 9 juin 2018, le restaurant Le K a jeté ses eaux usées dans la Moselle contribuant à la pollution de celle-ci. Les pêcheurs mosellans ont porté plainte pour "une atteinte à la faune et la flore sauvage".

Metz, la Moselle, vue du Pont des Roches. Le restaurant "Le K" se situe sur la rive droite (à droite dans l'image).
Metz, la Moselle, vue du Pont des Roches. Le restaurant "Le K" se situe sur la rive droite (à droite dans l'image). © Google street view
La pollution de la Moselle fait des mécontents chez les pêcheurs.

A la suite des violents orages intervenus au début du mois de juillet, le restaurant messin Le K, par l'intermédiaire de ses salariés; a jeté ses eaux usées dans la Moselle. 

Un acte de pollution délibéré qui aurait créé "plus de danger et de nuisance pour la faune et la flore sauvages" , selon Gilles Krähenbühl, président de la Fédération départementale pour la pêche et la protection du milieu aquatique.


Un passage à l'acte devant un témoin

Le jet d'eaux usées dans la Moselle a été dénoncé par un témoin explique le Républicain Lorrain.

Le gérant du restaurant a reconnu les faits mais expliqué que ces rejets sont intervenus, à son insu, plusieurs fois : "début juillet à trois reprises, des employés ont reconnu (...) avoir jeté les eaux usées."

Les actes de pollution délibérés sont considérés comme un délit.

Ils sont punis d'une amende pouvant aller jusqu'à 75 000 €, et deux ans de prison.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société