Une saucisse au Picon pour votre barbecue, ça vous tente?

Sébastien Magard, boucher-charcutier à Amnéville, a décidé d'allier deux produits dont les lorrains raffolent : les saucisses et le Picon ! / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
Sébastien Magard, boucher-charcutier à Amnéville, a décidé d'allier deux produits dont les lorrains raffolent : les saucisses et le Picon ! / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine

A la Boucherie Magard à Amnéville, on commercialise depuis cinq ans une saucisse... au Picon ! Depuis peu de temps, grâce à la force des réseaux sociaux, Sébastien Magard connaît un franc succès avec sa création culinaire. 

Par Pierre Thillot

En bon Lorrain, vous devez connaître le Picon, cet amer d'origine marseillaise qui accompagne la bière durant les apéritifs ! A consommer avec modération bien sur. 

En été, c'est la saison des barbecues. Sébastien Magard, boucher-charcutier à Amnéville, a décidé d'allier les deux.

Un peu de Picon... Un peu d'orange, des tomates, des épices... De la chair à saucisse... Et...

Sébastien Magard propose depuis plusieurs années des saucisses au Picon. Mais depuis peu, grâce aux réseaux sociaux, son produit fait un tabac. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
Sébastien Magard propose depuis plusieurs années des saucisses au Picon. Mais depuis peu, grâce aux réseaux sociaux, son produit fait un tabac. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine


TADAM ! Vous obtenez la saucisse au Picon.

Bien évidemment, la recette est plus complexe. D'ailleurs, le boucher a dû s'y reprendre à plusieurs reprises pour trouver la formule parfaite. 

On a tenté par tous les moyens de connaître les ingrédients et la préparation, mais comme les magiciens, il ne dévoilera pas son tour. 
 

Une blague qui devient une recette


En 2013, Sébastien Magard partage un "apéro" avec ses cousins.

Il leur fait goûter sa dernière création : la saucisse au fenouil. "Ils n'ont pas aimé et m'ont demandé d'en faire une au Picon" explique le boucher mosellan. Il accepte le défi et commence à réfléchir au choix des ingrédients. 
 

Sébastien Magard commercialise depuis 5 ans une saucisse au Picon. D'une blague entre cousins est née une recette. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
Sébastien Magard commercialise depuis 5 ans une saucisse au Picon. D'une blague entre cousins est née une recette. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine



La recette fonctionne, mais auprès de la clientèle, elle reste dans l'ombre de la saucisse blanche ou de la chipolata. 

Fin mai 2018, un coup de pouce de la part de nos confrères de France Bleu va faire grimper la côte de la "saucisse made in Lorraine".

Depuis ce buzz sur internet, la boucherie de Sébastien Magard ne désemplit pas. "Des gens viennent de loin pour acheter ma saucisse au Picon. Une personne est venue de Longwy" se rejouit-il. 
 

On a testé pour vous : la saucisse au Picon


Durant notre passage, le boucher-charcutier a fait rôtir deux, trois saucisses pour nous faire goûter sa création. 

A la cuisson, une bonne odeur s'échappe de la poêle. Ca sent l'été ! Pas besoin de Picon, il est déjà dans la saucisse. 

En bouche, rien de surprenant. La saucisse a un goût de... saucisse. Pourtant, en attendant un peu, une saveur d'orange vient se coller à notre palais. L'amer parfumé est juste bien dosé. 

"Le Picon vient donner un arôme" explique le boucher. 

Pour la coupe du monde de football qui débute le 14 juin 2018 en Russie, Sébastien Magard a tenté de faire une saucisse aux couleurs de l'équipe de France : une saucisse bleue. Malheureusement, l'idée est un raté, mais le charcutier a d'autres projets en tête concernant cet événement. 

Une saucisse contenant un alcool dont les russes raffolent pourrait voir le jour. 









 

Sur le même sujet

À la découverte de la fabrication de l'eau de Soultzmatt

Les + Lus