Moselle : Ruée dans les stations services proches de la frontière.

Publié le
Écrit par Thierry Pernin

Ce vendredi 1er septembre 2022, c’est le monde à l’envers ! Alors que le Luxembourg a abandonné hier sa remise sur le carburant et que la France a augmenté la sienne de 18 à 30 centimes, français et luxembourgeois se précipitent dans les stations essence françaises près de la frontière.

La France bénéficie depuis jeudi 1er septembre d'une nouvelle remise sur les carburants tandis que celle appliquée au Luxembourg a pris fin le jour même : ce qui crée des écarts et qui pourrait provoquer un "tourisme à la pompe" vers la Moselle et la Meurthe-et-Moselle.

Même si les frontaliers l’ont constaté plusieurs fois depuis le début de l’année, ils n’auraient jamais imaginé dans la dernière décennie que le carburant soit plus cher au Luxembourg qu’en Lorraine.

"Ce n’est pas le monde à l’envers, mais peut-être un nouveau monde en fait", répond une cliente dans une station-service à Thionville. "J’habite à Florange et, c’est vrai que de faire le plein au Luxembourg, c’était beaucoup moins cher. Maintenant, avec le pouvoir d’achat, j’ai une application. Tout augmente, mais hélas pas les salaires."

"J’ai regardé sur internet la station la moins chère, c’est une des deux-là et moins chère que dans les hypermarchés", explique un autre client. "J’ai entendu dire que les luxembourgeois venaient même en France maintenant, alors que pendant cinquante, soixante ans, j’allais au Luxembourg régulièrement et là, c’est les premières fois que je fais le plein en France."

"Oui c’est moins cher en France qu’au Luxembourg. Les luxembourgeois viennent faire le plein à Thionville. Moi je suis un professionnel et ça fait une heure que j’attends", dit un troisième client. "Je ne comprends pas l’économie réalisée. Vous avez vu le rond-point ?  Tout est bouché ! Tout ça pour ça ! Quand le prix du gasoil a doublé, il n’y avait personne pour s’inquiéter pour les sociétés."

Les stations-services françaises affichent des tarifs très proches du Luxembourg, voire plus attractifs, ce vendredi 2 septembre. Si le diesel se vend à 1,90 euro/l au Luxembourg, il est à 1,92 euro/l à Guénange, 2,009 euro/l à Metz. Tous les ingrédients sont donc réunis pour que la Lorraine devienne le nouveau pôle d'attraction des chercheurs d'or noir.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité