Cette année encore, passionné de Noël et de villages de montagne, Frédéric Zilliox, un habitant de Montrequienne, au sud de Thionville, a reconstitué un décor géant. Il atteint aujourd'hui 16 m² dans son salon.

L’épidémie de Covid-19 n’a pas entaché sa passion. En ce mois de novembre 2020, Frédéric Zilliox, cet habitant de Montrequienne, au nord de Metz, a étendu son décor de Noël qui occupe désormais tout le salon.
 
Au fil du temps, il a fallu pousser les meubles. Depuis 2017, dès le 15 octobre, Christelle et Frédéric Zilliox ressortent les cartons où sont rangés les objets inanimés auxquels ils redonneront une âme. Mais le village de 2020 n'a rien à voir avec celui de 2018. Ce n'est jamais pareil. Souvent, les visiteurs comparent leurs installations avec celles des commerces.

C’est un hommage à mon papa qui, tous les ans, nous mettait des étoiles dans les yeux.

Frédéric Zilliox

Aujourd’hui, après avoir déroulé des mètres de papier rocher, usé des bombes de neige artificielle pour blanchir la montagne, Frédéric a rajouté des maisons : cinquante-trois pour deux cent cinquante habitants, plus nombreux eux aussi. Il y a une piste de ski et son téléphérique. C’est une véritable station de sports d’hiver. Il y a même une cathédrale et des enfants de chœur, puis un centre-ville : une fontaine avec de la vraie eau. Sans oublier la patinoire. Le constructeur est assez fier de son plan d’eau sur lequel rayonne la lune. Cette fois-ci, la crèche est moins en avant, mais le père Noël et sa maison ont la part belle. Les décors et les personnages viennent de Hollande. Il faut trois télécommandes pour orchestrer l’éclairage et les animations. 

"C’est un hommage à mon papa qui, tous les ans, nous mettait des étoiles dans les yeux", raconte Frédéric, âgé de 52 ans. "Il fabriquait tout. Avec du bois ou du carton. Ses crèches étaient de véritables contes de Noël." 

Bien sûr, Madame Zilliox est d'accord pour que son mari occupe le salon avec son village de Noël, qui fait 6 mètres de long sur 2m80 de large. C'est une bonne conseillère.
Guillaume, leur fils, passe quelquefois pour donner un coup de main.
Un décor qui malheureusement n'est accessible qu'aux proches de la famille.

 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité