Nancy : l’épidémie de coronavirus est sous contrôle et l’urgence sanitaire reste maintenue

L'épidémie du Covid-19 est enfin contrôlée d'après le conseil scientifique. Cependant le pays reste dans un état d'urgence sanitaire car le virus circule "à petite vitesse" explique samedi 6 juin, Christian Rabaud, infectiologue au CHRU de Nancy. 

Service d'Anesthésie-Réanimation du CHRU de Nancy pendant la crise sanitaire due au Covid-19.
Service d'Anesthésie-Réanimation du CHRU de Nancy pendant la crise sanitaire due au Covid-19. © Yves Quéméner, France télévions

En France et dans le Grand-Est, "le virus est toujours présent, mais il recule vraiment", prévient le Professeur Christian Rabaud du CHRU de Nancy, samedi 6 juin 2020. 

Le Professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique chargé de guider les autorités face à la crise sanitaire due au Covid-19, a affirmé vendredi 5 juin sur France Inter que l'épidémie était "contrôlée". L'état d'urgence sanitaire est maintenu. "L'épidémie est sous contrôle. C’est stable avec moins de quinze malades atteints du Covid-19 en réanimation", dit le Docteur François Braun, chef du pôle urgences de l'hôpital de Metz-Thionville. "Pendant le pic on était à plus de 120 patients.  Mais attention on ne sait pas de quoi demain sera fait. Quoiqu'il en soit, il y a moins de pression sur l’hôpital".

Etat d’urgence sanitaire

L'état d'urgence sanitaire a déjà été prolongé jusqu'au 10 juillet. Il s'agit d'anticiper un éventuel retour de la pandémie cet été. "Si tout de monde respecte bien les mesures barrière, tout ira parfaitement. Mais on reste vigilant car depuis le 11 mai, date du déconfinement, on s’est plutôt bien débrouillé", ajoute le Professeur Christian Rabaud, infectiologue au CHRU de Nancy. "Maintenant on a les méthodes donc de toute façon on ne devrait plus être confronté à la situation du mois de mars dernier".

Avec la réouverture progressive depuis cette semaine des musées, zoos ou théâtres, en respectant certaines règles de distanciation ou de port du masque, les Lorrains vont aussi pouvoir retrouver le plaisir de renouer avec des loisirs.

Selon le dernier point épidémiologique rendu par Santé Publique France, le nombre de nouveaux cas déclarés est néanmoins toujours en baisse (3.520 pour la dernière semaine de mai contre 4.119 pour la précédente) ainsi que les décès quotidiens (570 contre 693).

 

Quatre scénarios envisagés
L'épidémie est sous contrôle d'après le Conseil scientifique qui envisage quatre scénarios possibles pour les prochains mois.
  • Dans le premier scénario, l'épidémie reste sous contrôle.
  • Dans le deuxième scénario, un ou des foyers de contamination apparaissent. Des mesures plus strictes sont à nouveau nécessaires, comme par exemple un confinement localisé.
  • Dans le troisième scénario, une reprise diffuse de l'épidémie.
  • Le scénario numéro quatre serait le stade critique
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société déconfinement