Sortir en Alsace : cinq forêts à découvrir pour une promenade nature

Du nord au sud de l’Alsace, voici cinq forêts à découvrir pour aller marcher, courir, respirer, admirer la nature et ses richesses. Si elles sont au-delà des 10 kilomètres de distance autorisée pendant le confinement, un lien vers une carte vous permettra de trouver celle à côté de chez vous.

Balades en forêts, sur la trace des animaux, oiseaux, plantes et ... arbres.
Balades en forêts, sur la trace des animaux, oiseaux, plantes et ... arbres. © Catherine Munsch / France Télévisions

Aller marcher en forêt est la garantie de pouvoir respirer à plein poumons et de faire à chaque fois de nouvelles découvertes. Oiseaux, arbres, fleurs, herbes folles, petits ou plus grands animaux, insectes...tout peut nous émerveiller, nous interpeler et nous instruire dans les bois. Les cinq forêts où nous vous emmenons sont toutes remarquables par plusieurs aspects. Mettez vos chaussures, prenez vos jumelles, c'est parti.

1/ Forêt de Haguenau, au nord de l’Alsace

L'endroit le plus connu dans la forêt de Haguenau est sans aucun doute le site du Gros-chêne. En réalité il ne reste pas grand-chose de ce très vieil arbre (estimé à 500-600 ans), parce qu'il a été foudroyé au début du vingtième siècle. Juste à côté, une petite chapelle et un petit puits. C'est là qu'aurait vécu au VIe siècle, en ermite, Saint Arbogast devenu par la suite Evêque de Strasbourg. A cet endroit, nous sommes au bord du cours d'eau de l'Eberbach et de nombreux itinéraires de balades démarrent là. A proximité du site du Gros-Chêne, une aire de pique-nique, une aire de jeux et une auberge (fermée pendant le confinement).

Vous trouverez en forêt de Haguenau de nombreux sentiers balisés de promenades pédestres, de circuits cyclo touristiques et VTT, de parcours de santé, ainsi qu'un sentier accessible aux personnes à mobilité réduite. Vous pouvez même sélectionner des balades thématiques. 

Peut-être même tomberez-vous sur des résurgences de pétrole! Car dans cette région du pétrole brut sort de terre par endroit, pas en geyser, mais par plaques. Le site du musée du pétrole vous informera sur ce sujet. Dans cette forêt vous pourrez aussi voir un sol sablonneux (c'est le sable qui a donné leur surnom alsacien aux Haguenauviens "Sand haase", les lièvres ou lapins de garenne. Logiquement vous y verrez beaucoup de pins sylvestres, puisque ces essences affectionnent ce type de sol léger. Le "pin de Haguenau" y occupe d'ailleurs le tiers de la surface de la forêt et en est le symbole. C'est la seule variété de pin sylvestre que l’on retrouve naturellement en plaine en France.

2/ Forêt de la Robertsau à côté de Strasbourg

La forêt de la Robertsau et de La Wantzenau a été classée réserve naturelle nationale par décret gouvernemental en juillet 2020. C'est la troisième réserve naturelle nationale de l'Eurométropole, après la forêt de Strasbourg-Neuhof Illkirch-Graffenstaden et celle de l'île du Rohrschollen. Ses 493 hectares présentent  "une diversité d'essences d'arbres inégalée en Europe" selon la ville de Strasbourg. "A 5 kilomètres de la cathédrale, on peut observer des martins-pêcheurs, des hérons cendrés, des aigrettes ; toute une population d’oiseaux de mammifères et d’insectes qui est exceptionnelle, rappelle Bernard Irrmann, du centre d'initiation à la nature et à l'environnement de Bussierre. 

Cette forêt à côté de Strasbourg attire toujours du monde (400.000 visiteurs chaque année),  pour son parcours de santé, ses cours d'eau, au bord desquels on peut voir de nombreuse espèces d'oiseaux, des martins pêcheurs, des hérons cendrés, mais aussi des libellules, des écureuils et même des tortues en train de prendre le soleil aux beaux jours (pas encore?) de cistudes d'Europe malheureusement, mais des tortues de Floride, relâchées car devenues trop envahissantes dans les aquariums de particuliers.) Les promeneurs y vont aussi pour les larges chemins entre les grands arbres, où pics verts et pics épeiches font résonner les troncs. Les gastronomes s'y pressent au printemps pour cueillir l'ail d'ours qui pousse dru par endroits. Pour ne pas le confondre avec le toxique colchique, froissez la feuille de l'ail d'ours : comme son nom l'indique, elle doit sentir l'ail !

Cette forêt compte aussi une piste des cavaliers, et il est fréquent d'y croiser des chevaux montés fièrement par des adhérents du club équestre voisin. On peut même y croiser des chevaux seuls, sans leur monture, qui arrive à pied un peu plus loin...

Dans cette forêt périurbaine, des maîtres d'école et leurs élèves ou des animateurs et des gamins en vacances trouvent toujours de quoi s'émerveiller et apprendre à mieux connaitre la forêt et peut-être, dans la foulée, à mieux la préserver.

 

3/ Forêt de Sélestat l’IllWald en centre-Alsace

Réserve Naturelle Régionale depuis le 8 février 2013, l'IllWald a pour mission la protection du Ried de Sélestat, une zone humide exceptionnelle, reconnue au niveau européen. Pour cette préservation des habitats, il faut bien connaître les lieux et sensibiliser les populations à leurs beautés et à leur fragilité. C'est le Collectif de Gestion Locale qui s'en occupe en association avec la ville de Sélestat. Se balader dans ce coin de nature est possible à pied ou à vélo et de nombreux itinéraires sont proposés.

Un sentier d'interprétation permet de découvrir notamment le rôle de l'eau dans cette forêt et s'adresse à tous publics. les familles avec poussettes et personnes en fauteuils roulants sont les bienvenues aussi, des aménagements spécifiques ont été prévus pour eux. Cette forêt et se sentier se pratiquent bien sûr en dehors des périodes d'inondations. Le sentier (plan ) est balisé et propose 14 équipements de découverte ludique. 

Le site (85% des terrains appartiennent à la ville, 15% à des propriétaires privés) a été intégré au réseau « Natura 2000 » qui sauvegarde en Europe les habitats les plus fragiles ou en déclin, ainsi que les espèces animales ou végétales menacées.

 

4/ Forêt de la Hardt entre Colmar et Kembs

La forêt de la Hardt est une des régions naturelles d'Alsace. Comme la forêt de Sélestat , elle est classée et s'étend de Kembs à Colmar, entre l'Ill et Rhin, sur environ treize mille hectares. C'est la deuxième forêt d'Alsace, derrière celle de Haguenau. Elle est un lieu de migration pour six espèces d’oiseaux et lieu de vie pour une trentaine d’autres espèces sédentaires comme la bondrée apivore, le pic mar, la huppe fasciée ; elle héberge même le milan royal, un rapace très rare dans la région.

Vous y découvrirez aussi une flore remarquée pour ses espèces rares qui poussent sur ces terres sous un climat plutôt sec. Côté faune, vous pourrez y apercevoir des chevreuils et des cerfs (pour avoir une chance, mieux vaut se déplacer en silence), mais aussi des sangliers et des lapins de garenne. Même le lucane cerf-volant que l'on ne voit pas souvent, un insecte pouvant mesurer jusqu'à neuf centimes de long. Que vous viviez à Chalampé, Bantzenheim, Ottmarsheim, Hombourg, Petit-Landau ou Niffer, la forêt de la Hardt est à côté de chez vous. 

 

5/ La Réserve naturelle de La petite Camargue

La Petite Camargue est une réserve naturelle et un centre d'initiation à la nature. Ici, il s'agit d'un marais, considéré comme relique et témoin de la jungle rhénane. On peut d'ailleurs avoir cette sensation de jungle quand on s'y promène. C'est la première réserve naturelle d'Alsace à avoir été protégée, en 1982. La Petite Camargue alsacienne est ouverte au public toute l'année et facilement accessible en voiture, train, bus, bicyclette et à pied. Mais il y faut à tout prix des jumelles (comme souvent dans la nature) car là vous pourrez apercevoir et entendre le troglodyte mignon, le martin pêcheur, le pouillot véloce et autres habitants des roseaux ou des bois. Proche de l'Allemagne et de la Suisse, cette forêt couvre plus de 900 hectares. Ce site remarquable est géré par une association composée de défenseurs de la nature, de naturalistes, de scientifiques et d'élus. En vous promenant dans cette forêt vous aurez parfois l'impression d'être dans une cathédrale de verdure. Vous pouvez y accéder tous les jours, vous arrêter aux nombreux observatoires qui jalonnent les parcours et vous laisser enchanter par elle et ses habitants.

Si aucune de ces cinq forêts ne se trouve assez près de votre domicile, consultez la carte des forêts alsaciennes pour trouver une forêt près de chez vous  Lors de toutes vos sorties en forêt, ou ailleurs dans la nature, il faut bien sûr penser à respecter les lieux et leurs habitants. De surcroît en étant silencieux et discret, on peut parfois assister à des scènes naturelles formidables. A vous de voir !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature environnement animaux forêt idées de sorties sorties et loisirs