Les premiers prélèvements sur les vignes ont débuté en Champagne-Ardenne

Pas une grappe ne leur échappera. Le réseau Matu réalise depuis ce lundi ses premiers prélèvements sur les vignes de Champagne. Reportage à Chouilly, dans la Marne.

Les premiers prélèvements du réseau Matu ont commencé le 6 août à Chouilly, dans la Marne
Les premiers prélèvements du réseau Matu ont commencé le 6 août à Chouilly, dans la Marne © Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne
Sous un soleil de plomb, Thibault Soyer arpente les vignes de Chouilly. En tout, la ville marnaise compte 530 hectares de vignes et représente le 3e terroir de Champagne.

Thibault Soyer exerce comme vigneron au sein du réseau Matu (Matu pour maturité). Son rôle est de prélever des grappes de raisin et estimer sa qualité sur les différentes parcelles du secteur afin de déterminer la date des vendanges.
 

Des vendanges de bonne qualité malgré les fortes chaleurs


Le but du réseau Matu est d'analyser la maturité du raisin. Ce 6 août, le raisin est déjà bien avancé. Pour Thibault Soyer, tous les indicateurs sont au vert même en cette période de canicule.

Une fois les vignes délaissées au profit du laboratoire, le vigneron extrait le jus des raisins, pour mesurer le taux de sucre. C'est ce chiffre qui déterminera les dates des vendanges. Pour le moment, il s'élève déjà à 6 degrés. 

A Chouilly, les vendanges sont prévues autour du 25 août, elles seront précoces pour la deuxième année d'affilée.
 

►Retrouvez le reportage de Cécile Banasik et Paul-Antoine Boudet :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie sciences gastronomie vins sorties et loisirs champagne vendanges