• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Saint-Avold : une deuxième vie pour la Centrale Emile-Huchet ?

Energie: le groupe tchèque EPH veut reprendre les activités françaises d'Uniper et racheter la Centrale Emile-Huchet. / © Photo : Jean-Christophe Panek, France 3 Lorraine
Energie: le groupe tchèque EPH veut reprendre les activités françaises d'Uniper et racheter la Centrale Emile-Huchet. / © Photo : Jean-Christophe Panek, France 3 Lorraine

Le groupe Uniper l'a annoncé lundi 24 décembre. Il serait en négociations avec le groupe Tchèque EPH pour le rachat de ses activités en France, dont le site de Saint-Avold en Moselle. Pour les syndicats, la nouvelle pourrait être plutôt un bon signal.

Par Yves Quemener

Le groupe d'énergie allemand Uniper a annoncé lundi 24 décembre 2018 qu'il s'apprêtait à négocier
la vente de l'ensemble de ses activités françaises à EPH, une holding dans l'énergie, actuellement aux mains du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky.
 

Négociations exclusives avec EPH


L'offre d'EPH concerne notamment deux centrales à charbon exploitées par Uniper, à Gardanne (Bouches-du-Rhône) et Saint-Avold (Moselle).

"Uniper est prêt à entamer des négociations exclusives avec EPH, pour lui céder l'ensemble de ses activités en France" a précisé le groupe dans un communiqué.

De son côté, le syndicat FO confirme l'annonce, mais reste prudent sur l'avenir de la centrale. 


Cela permettrait d'éclaircir un peu l'horizon mais il faudra être vigilant et veiller à ce que ce ne soit pas un cadeau empoisonné

 

Jean_Pierre Damm, délégué FO

Une consultation des représentants du personnel doit être organisée au mois de janvier. Et ce n'est qu'à l'issue de cette consultation qu'une éventuelle vente pourra être conclue.
 

EPH ne vient pas pour rien. Même si on dit que le charbon c'est fini, il y a certainement d'autres alternatives

 
Pascal Bernardi, préparateur à la maintenance depuis 25 ans

Aussi, à côté de la production et la distribution d'énergie à partir de centrales au charbon et au gaz, le groupe Uniper exploite également en France, des parcs dans l'éolienne et le solaire. Il emploie en tout plus 12.000 personnes dans le monde.

Dans le cadre de la transaction en cours, Total a confirmé "avoir signé un accord avec EPH " en vue d'acquérir à compter de 2020 les deux centrales à gaz

 

 
Le projet du Bio Gaz abandonné


De passage à Saint-Avold, le 31 octobre dernier, le ministre de la Transition Écologique et Solidaire François de Rugy avait confirmé que la tranche au charbon fermerait bien avant la fin du quinquennat, au nom de la réduction des émissions de CO2.

Il  avait annoncé qu’aucune nouvelle unité au gaz ne remplacerai la dernière tranche au charbon de la centrale Émile Huchet
 
 

On se souvient qu' il y a deux ans, les salariés étaient en grève à la centrale Emile Huchet de Saint-Avold. En effet, à l'époque ils s'inquiétaient pour l'avenir du charbon thermique.
Cependant, la  centrale pourrait quand même fermer d'ici 2022 et devenir un centre de reconversion de déchets, spécialisé dans la biomasse. En attendant, la centrale Emile Huchet va-t-elle trouver un repreneur fiable avec EPH ? Les salariés espèrent.

 

 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus