Saint-Dizier : un policier victime d'un guet-apens sur le trajet domicile-travail

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Normand
Un policier de la brigade anti-criminalité de St Dizier a été victime d'un guet-apens dans la nuit du 5 au 6 décembre 2019.
Un policier de la brigade anti-criminalité de St Dizier a été victime d'un guet-apens dans la nuit du 5 au 6 décembre 2019. © Joël Le Gall - MaxPPP

Alors qu'il rentrait chez lui dans la Meuse ce vendredi matin 6 décembre 2019, un policier de la la brigrade anti-criminalité de Saint-Dizier (Haute-Marne) a été suivi pendant une trentaine de kilomètres. Le véhicule s'est mis en travers de la route, un piège s'est refermé sur lui.

Ce vendredi 6 décembre vers 5 heures du matin, un policier de la brigade anti-criminalité de nuit de Saint-Dizier (Haute-Marne) a été suivi pendant une trentaine de kilomètres. A la fin de son service, l'homme âgé de 38 ans rentre chez lui dans la Meuse mais un véhicule le surveille de loin tout au long du trajet. C'est alors qu'il tombe dans un guet-apens. Un scénario apparemment bien huilé ... Un second véhicule provenant de la gauche se met en travers de la route et percute la voiture. Le policier est alors cerné. 
 

Le policier échappe au pire

Un individu sort de la voiture, il se dirige sur celle du policier avec la ferme intention d'en découdre. Mais le policier parvient à se dégager, "sans perdre son sang-froid" selon Stéphane Morisse, du syndicat Unité SGP Police du Grand-Est, "notre collège a fait preuve d'un très grand professionnalisme." Après de multiples manoeuvres, il parvient à se sortir du piège dans lequel il a été attiré sur une petite route à proximité de la commune de Naïves-Rosières dans la Meuse.

Le collègue a été pris en tenaille. Cela aurait pu être très grave. Mais la situation est inquiétante
- Stéphane Morisse, Unité SGP Police du Grand-Est


Le policier fait demi-tour et regagne le commissariat de Bar-le-Duc. Le parquet de Bar-le-Duc est en charge de l'enquête. 
   

La carte des lieux où s'est déroulé le guet-apens. 

  

Le parquet de Bar-le-Duc (Meuse) a ouvert une enquête en fin de journée ce vendredi 6 décembre pour "violences aggravées" à la suite de ce guet-apens, selon le procureur, Olivier Glady. Cité par nos confrères de Franceinfo, Stéphane Morisse, secrétaire national délégué au Grand Est du syndicat Unité SGP Police, indique que son collègue est "choqué par la violence de l'agression et il a mal un peu partout à la suite du choc provoqué par la voiture d'un agresseur".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.