Strasbourg : ces deux frères fournissent des stars du football et du rap en lunettes vintage

Deux frères strasbourgeois sont devenus en l’espace de quelques années les opticiens préférés des stars. Dans leur boutique de Strasbourg, ils vendent des lunettes vintage pour les footballeurs et rappeurs, mais aussi pour les particuliers.
L'un des clients régulier de "l'opticien d'exception" est Karim Benzema. Baruk Abergel rendre régulièrement visite au célèbre footballeur pour lui rapporter des lunettes.
L'un des clients régulier de "l'opticien d'exception" est Karim Benzema. Baruk Abergel rendre régulièrement visite au célèbre footballeur pour lui rapporter des lunettes. © Baruk Abergel

Quel est le point commun entre les rappeurs Soolking, Ninho, Booba ou encore le footballeur Karim Benzema ? Il s’agit de leurs lunettes qui viennent tout droit de chez "Opticien d’exception" basé à Strasbourg. Mais ce ne sont pas n’importe quelles lunettes, il s’agit de paires vintage. Des modèles vieux de quarante, cinquante ans qui ont par exemple appartenues au célèbre rappeur américain Tupac Shakur. Certaines lunettes sont plaquées or ou encore serties de diamants. Leur valeur monte jusqu’à 10 000 euros mais elles coûtent en moyenne entre 2000 et 4000 euros. 

C'est dans la "vintage room", une salle dédiée que les opticiens accueillent les stars.
C'est dans la "vintage room", une salle dédiée que les opticiens accueillent les stars. © Baruk Abergel

Les frères Abergel ont commencé à acheter des lunettes vintage sur internet il y a dix ans. Baruk Abergel explique comment il a eu cette idée : "En regardant les clips de rap américain, j’ai vu que tous les chanteurs commençaient à porter des lunettes vintage. Je me suis dit que ça allait arriver en France dans quelques années et donc il fallait qu’on soit les premiers sur ce marché."

De la publicité payée en lunettes

Aujourd’hui, les opticiens profitent de la notoriété de leurs clients. Les stars reçoivent des paires de lunettes qu’ils montrent sur les réseaux sociaux et dans leurs clips. Les millions d’abonnés deviennent ensuite clients chez "Opticien d’exception".

John et Baruk Abergel, posent avec le rappeur Alonzo dans la "vintage room" de leur boutique à Strasbourg.
John et Baruk Abergel, posent avec le rappeur Alonzo dans la "vintage room" de leur boutique à Strasbourg. © Baruk Abergel

Une équation simple et efficace, John Abergel, co-gérant explique cette réussite grâce à un phénomène de société. "La lunette fait désormais partie intégrante de l’accessoire de mode. Avant, celui qui portait la lunette, limite on se moquait de lui, aujourd’hui on a beaucoup de clients qui veulent porter des lunettes juste pour le style. Donc forcément, quand ils voient leurs stars préférées avec des lunettes, ils veulent avoir les mêmes."

Les opticiens ont achetés des lunettes d'abord pendant plusieurs années avant de commencer à les revendre.
Les opticiens ont achetés des lunettes d'abord pendant plusieurs années avant de commencer à les revendre. © Baruk Abergel

Pour répondre à la demande, "Opticien d’exception" a donc noué des partenariats exclusifs avec certaines marques pour proposer à la vente également des paires moins onéreuses que celles vintage. Une véritable success story pourtant inattendue au départ. Les frères associés étaient en difficulté financière lorsqu’ils ont décidé de se lancer dans le vintage il y a dix ans. Ils venaient de fermer trois de leurs quatre enseignes à Strasbourg.

Rien à voir avec les projets de demain. Ils comptent s’implanter à Dubaï et Marrakech en créant un partenariat avec des opticiens sur place, le but étant d'être au plus proche des stars. Autre projet : fournir en lunettes des stars du rap américain comme Chris Brown ou encore Puff Daddy. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite football sport musique culture