• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Des températures estivales pour le pont de l’Ascension en Champagne-Ardenne

Un déjeuner ensoleillé, sur le parvis de la cathédrale de Reims. / © Matthieu Mercier
Un déjeuner ensoleillé, sur le parvis de la cathédrale de Reims. / © Matthieu Mercier

En ce premier week-end de juin, les températures pourraient grimper jusqu'à 31 degrés dans l'Aube. Un temps estival est attendu sur l'ensemble de la Champagne-Ardenne.

Par M. K.

Entre 8 à 10 degrés de plus. En ce week-end d’Ascension, les températures s’annoncent nettement supérieures aux normales saisonnières. En Champagne-Ardenne, le thermomètre va frôler les 30 degrés voire même les dépasser, pour la première fois de l’année. "Cette petite pointe de chaleur va vite s’estomper", explique Thiéry Beaudenon, Responsable du pôle Champagne-Ardenne à Météo France, "Les températures vont rebaisser progressivement à partir de lundi."

Samedi, 28 à 29 degrés sont attendus dans la Marne, la Haute-Marne et l’Aube et 25 à 27 degrés dans les Ardennes. Dimanche, le soleil brillera plus fort au sud de la région. Le thermomètre pourrait grimper jusqu’à 31 degrés dans l’Aube.
 

Une aubaine pour les fêtes johanniques

"Les visiteurs pourront se cacher du soleil sous nos tentes", s’amuse José Billi, l'organisateur des fêtes johanniques à Reims, dont on sent le sourire au téléphone :

Pour nous, cette météo va être un bon point. Comme toutes les fêtes de plein air, le temps est primordial.
- José Billi, organisateur des fêtes johanniques

Tout au long du week-end, de nombreuses activités extérieures sont au programme comme le traditionnel défilé, un spectacle de rapaces ou encore un jeu d’évasion grandeur nature. "Nous espérons accueillir 80 000 personnes, et même plus", conclut José Billi.
 

"C’est bien de passer à autre chose avec le beau temps"

Du côté des commerçants rémois, l’arrivée de la chaleur permettrait de tourner la page.

"Le mois de mai a été gâché par un acte que Reims n’avait jamais vécu, c’est dommage." C’est en ces mots qu’Eric Toussaint, président des Vitrines de Reims, évoque les débordements de la mobilisation des gilets jaunes du 18 mai, avant d’ajouter  : "C’est bien de passer à autre chose avec le beau temps."
La météo sera d'autant plus appréciable pour les commerçants qui exploitent les terrasses. Il y a cependant un mais… "Il fait beau et c'est le pont de l'Ascension. Les gens vont préférer partir en vacances", ajoute le président de l'association des commerçants.
 

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus