• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Tracteurs autonomes, robot viticoles, drones... Dans dix ans, les robots pourront travailler tout seul dans les vignes

Dans sa cabine de tracteur autoguidé, l'opérateur, via une console numérique, se libère de la tâche de la trajectoire dans les rangs de vigne. / © Nicolas Meyer, France 3 Alsace
Dans sa cabine de tracteur autoguidé, l'opérateur, via une console numérique, se libère de la tâche de la trajectoire dans les rangs de vigne. / © Nicolas Meyer, France 3 Alsace

Les étudiants agricoles de Rouffach (Haut-Rhin) ont organisé une rencontre, "journée vigne 4.0", entre viticulteurs et fabricants d'outils autour du thème des nouvelles technologies. L'occasion de réfléchir à l'avenir de ce secteur agricole où le travail manuel reste prépondérant.

Par vincent.lemiesle

Le vignoble au coeur des nouvelles technologies, c'était l'objet de la journée vigne 4.0 organisée le 30 avril par les étudiants BTSA du lycée agricole de Rouffach. A cette occasion, une parcelle de vigne du domaine du lycée était investie par des machines de toutes sortes censées représenter ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Des fabricants d'outils ont ainsi pu faire la démonstration grandeur nature de toute la puissance de leurs engins "high-tech" aux viticulteurs présents. Il est par exemple d'ores et déjà possible de se laisser guider par un tracteur autonome dans les rangs de vigne. L'intérêt: pouvoir se consacrer aux tâches essentielles.

"Le tracteur autonome fonctionne avec des capteurs ultrason, une console en cabine permet à l'opérateur d'engager l'autoguidage puis de se libérer de la tâche de la trajectoire: il va pouvoir s’occuper de ses outils latéraux et arrière afin de ne pas endommager la vigne ou traiter le cas échéant", explique Youssef Karnani responsable nouvelles technologies société AGCO.
 
La console informatique dans la cabine du tracteur autonome / © Nicolas Meyer, France 3 Alsace
La console informatique dans la cabine du tracteur autonome / © Nicolas Meyer, France 3 Alsace

Plus fort encore, un robot qui fait le binage dans les vignes à la place du viticulteur. Il sera totalement autonome en 2020. "Le viticulteur l'emmène sur sa parcelle et le robot fait son travail tout seul, c'est tout. Et s'il y a un problème, il envoie un SMS au viticulteur", explique Mathieu Deiss, représentant la société Naïo Technologies. En plus de biner, il pourra bientôt travailler le rang de vigne, tailler, palisser. 
  

Robots viticoles, tracteurs autonomes, mais aussi drones pour la cartographie ou l'épandage, station météo connectée: toute une panoplie d'outils connectés et plus précis est déjà, ou sur le point de l'être, à la disposition des viticulteurs alsaciens. Mais pour quelle finalité?
 
Le robot de la société Naïo technologie, capable de biner tout seul dans les rangs de vigne / © Nicolas Meyer, France 3 Alsace
Le robot de la société Naïo technologie, capable de biner tout seul dans les rangs de vigne / © Nicolas Meyer, France 3 Alsace

"Il faudra encore entre 5 et 10 ans pour que ce soit plus facilement utilisable et plus  adapté à notre vignoble. Ca va faciliter le travail au quotidien, et permettre de gagner en précision. Ça ne veut pas dire qu’il faut se passer de l'intervention humaine: le vigneron doit garder le contact avec la terre. Les robots permettront une certaine souplesse dans le temps de travail", explique Christine Klein, responsable d'exploitation du domaine viticole du lycée agricole de Rouffach. Voir le reportage de France 3 Alsace.
 
Vigne 4.0
Le point sur les nouvelles technologies, robots, drones, station météo connectée, à la disposition des viticulteurs alsaciens dans un avenir plus ou moins proche.

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer