Vitry-le-François : il y a 340 ans, Louis XIV signait le rattachement de Strasbourg à la France

Le 3 octobre est une date à marquer d'une pierre blanche. C'est en 1681 - donc il y a 340 ans - que le roi de France Louis XIV a signé l'acte rattachant Strasbourg au territoire national. Sa signature fut apposée à Vitry-le-François (Marne). Une plaque commémore ce morceau d'histoire.

Le saviez-vous ? C'est à Vitry-le-François que s'est écrit le début de l'histoire (mouvementée) de Strasbourg la française, il y a 340 ans. Le 3 octobre 1681, c'est là que Louis XIV signe le rattachement de l'ancienne ville libre impériale (du Saint-Empire romain germanique) au royaume de France. 

Strasbourg avait capitulé le 30 septembre, après un siège mené par 30.000 soldats. L'acte de capitulation a notamment été signé par Louvois, ministre de la Guerre de Louis XIV : le monarque n'était pas présent sur ce champ de bataille.

L'acte du 3 octobre est en revanche signé par le Roi Soleil, à l'emplacement où siège aujourd'hui la Caisse d'épargne à Vitry-le-François. Pour commémorer cet évènement, une plaque a été posée sur le fronton de l'édifice,  qui se trouve sur la place d'Armes  (visible sur la carte ci-dessous).
 


Louis XIV passera à nouveau par Vitry-le-François pour se rendre finalement dans la capitale alsacienne, à la fin du mois d'octobre. Arrivé sur place avec sa suite royale, il recevra les clefs de la ville. Il assistera à un office dans la cathédrale, plus haute du monde, venant tout juste de revenir dans le giron catholique après la Réforme protestante.

En conjuguant ainsi leur histoire, Vitry-le-François et Strasbourg sont devenues des "villes-soeurs". Ces mots proviennent de Roland Ries (se prononce à l'alsacienne, "Riss" et pas "Riesse"), le maire strasbourgeois. Il a depuis été remplacé par Jeanne Barseghian

Le maire vitryat, Jean-Pierre Bouquet, est quant à lui toujours en poste (et ce depuis 1989 si l'on excepte une césure entre 2001 et 2008). Il était présent lors de l'inauguration de la plaque posée sur la façade de la Caisse d'épargne, le 3 octobre 2011 (la publication Facebook ci-dessous le rappelle). 
 


Cette plaque vient donc de fêter sa première décennie. Concomitamment, l'esplanade de Strasbourg, située au sud de l'agglomération vitryate et récemment réhabilitée, a été inaugurée le même jour par les maires Ries et Bouquet.

L'année suivante, en 2012, c'était au tour de Jean-Michel Bouquet de se rendre à Strasbourg. En compagnie de Roland Ries, il y a inauguré l'avenue de Vitry-le-François. Cette voie se trouve au coeur du quartier du Port du Rhin. Via le pont de l'Europe, elle relie un secteur strasbourgeois rénové à la ville limitrophe de Kehl, en Allemagne. Une rénovation qui s'inscrit dans le cadre du projet des Deux Rives.

La population strasbourgeoise a pu compter sur les "innombrables messages d'amitié" venus de Vitry-le-François, lors des sombres heures de l'attentat du marché de Noël, survenu le 11 décembre 2018. Plus que jamais, Strasbourg et Vitry-le-François furent des villes-soeurs. Leur histoire commune continuera.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture