Vosges : la forêt de Darney candidate au label Forêt d'Exception

À l’image de la célèbre forêt de Fontainebleau, celle Darney dans les Vosges pourrait à son tour obtenir le label Forêt d'Exception. Une candidature vient d’être déposée pour décrocher le précieux sésame d’ici à deux ans. 

La forêt de Darney dans les Vosges, candidate au label Forêt d’Exception.
La forêt de Darney dans les Vosges, candidate au label Forêt d’Exception. © Inès Pons-Teixeira

Ce serait une fierté pour le département des Vosges. Après Fontainebleau (Seine-et-Marne), Verdun (Meuse) ou encore la Grande Chartreuse dans les Alpes, la forêt de Darney pourrait à son tour obtenir le label Forêt d’Exception. Pour convaincre, cette forêt vosgienne mise sur sa biodiversité, ses paysages mais aussi son histoire pour décrocher le précieux sésame d’ici à fin 2022.

28.000 ha de forêt, soit trois fois la superficie de Paris

Avec 28.000 hectares de forêt, soit trois fois la superficie de Paris, au cœur des Vosges, Darney pourrait être bientôt reconnue comme Forêt d’Exception en France. Situé à cheval entre le sud-ouest des Vosges et une petite partie de la Haute-Saône, cet écrin de verdure est traversé par l’Ourche et parsemé de nombreuses sources et ruisseaux. 

La forêt de Darney dans les Vosges est composée majoritairement de chênes, dont les plus anciens ont plus de 400 ans.
La forêt de Darney dans les Vosges est composée majoritairement de chênes, dont les plus anciens ont plus de 400 ans. © Inès Pons-Teixeira

Encore méconnue du grande public, cette forêt est composée majoritairement de chênes, dont les plus anciens ont plus de 400 ans. L’Office national des forêts (ONF), qui croit au potentiel de ce territoire, souhaite y mener une politique de mise en valeur importante, pour obtenir le titre de Forêt d’Exception. "Aujourd’hui, nous oeuvrons sur trois domaines en simultané, l’accueil du public, la production de bois et la préservation de la biodiversité", explique Jérôme David, agent de l’ONF.

Après cette année post-Covid, les gens vont avoir besoin de se rapprocher de la nature

Stéphanie Rauscent, ingénieure à l’Office national des forêts Vosges (88)

Au même titre que la forêt de Fontainebleau, Darney pourrait ainsi accueillir du public et constituer un terrain d’apprentissage pour les grands comme les petits. "Après cette année post-Covid, les gens vont avoir besoin de se rapprocher de la nature. Il est nécessaire de montrer aux enfants, qui seront demain les héritiers de cette forêt, ce qu’elle est aujourd’hui et ce qu’elle peut devenir dans le futur", insiste Stéphanie Rauscent, ingénieure à l’ONF.

Deux ans pour obtenir le label Forêt d’Exception

Le label Forêt d’Exception est attribué pour une période renouvelable de cinq ans. Pour espérer obtenir ce Graal, une candidature vient d’être lancée officiellement ce jeudi 17 décembre par l’Office national des forêts (ONF), la filière bois et forêt du Grand-Est (FIBOIS) ainsi que 72 communes vosgiennes.

Nous avons la chance d’avoir ces espaces et ces paysages. Nous devons non seulement les mettre à disposition des locaux, mais aussi les ouvrir davantage vers l’extérieur et faire venir du monde.

Pierre Sylvestre, Maire de Monthureux-sur-Saône (88)

Pierre Sylvestre, le maire de Monthureux-sur-Saône, y voit l’occasion de faire connaitre son territoire et a même déjà songé à plusieurs projets d’aménagement pour sa commune. "Nous avons la chance d’avoir ces espaces et ces paysages. Nous devons non seulement les mettre à disposition des locaux, mais aussi les ouvrir davantage vers l’extérieur et faire venir du monde. Je pense, notamment, aux urbains qui n’ont pas la chance de profiter de cette richesse", soutient l’élu. 

La France a reconnu pour l’instant quatorze Forêts d’Exception sur son territoire. Darney pourrait donc être la quinzième. Prochaine échéance, le 22 novembre 2022.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
massif vosgien nature parcs et régions naturelles forêt