• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Granges-sur-Vologne: le bois dans la peau

La décoration intérieure et extérieure comme spécialité pour cet artisan du bois. / © France 3 Lorraine
La décoration intérieure et extérieure comme spécialité pour cet artisan du bois. / © France 3 Lorraine

Daniel Colin a créé sa menuiserie en 2012 à Granges-sur-Vologne. Sept ans plus tard en juin 2019, sept emplois sont créés. Une réussite dûe à la créativité de son patron.
 
 

Par Laurence Duvoid

Lorsqu’il créé sa menuiserie à l’âge de 46 ans, Daniel Colin la baptise Bois à Cœur. Car le bois est dans son ADN, depuis tout petit.

Mon grand-père était menuisier. Je l’ai toujours vu travailler. J’aimais ce qu’il faisait. Je voulais être comme lui
- Daniel Colin, menuisier
 

Après un C.a.p en menuiserie, 15 ans d’apprentissage, et 20 ans comme salarié dans deux menuiseries vosgiennes, Daniel Colin décide de fonder sa petite entreprise, dans les anciens locaux d’une usine de Granges-sur-Vologne.

Je voulais être au contact du client, avoir ma propre équipe, transmettre mon savoir.
- Daniel Colin, menuisier

Dans les ateliers de la menuiserie Bois à Coeur / © France 3 Lorraine
Dans les ateliers de la menuiserie Bois à Coeur / © France 3 Lorraine


Un savoir faire unique

Spécialisé dans l’agencement et la décoration, le carnet de commandes de la menuiserie ne désemplit pas. Daniel Colin embâuche un menuisier par an depuis 2012. Sept ans plus tard, sept emplois sont crées dont un compagnon du devoir, et un autre, en train d’effectuer son tour de France des compagnons.
 
En 2018, un compagnon du devoir intègre la menuiserie / © France 3 Lorraine
En 2018, un compagnon du devoir intègre la menuiserie / © France 3 Lorraine


Architecte dans l’âme

Travailler le bois et l’agencer en cuisine, salle de bain, chambre à coucher, parquet, portes. La créativité de Daniel Colin est telle que les hôteliers et restaurateurs du massif vosgien s’arrachent son savoir-faire pour décorer leur intérieur, comme le patron de l’hôtel Interlaken de Xonrupt-Longemer.
 
les explications du travail effectué par le menuisier


Dernière création : une roulotte

Encouragé par un ami, vantant son savoir-faire, Daniel Colin pousse la créativité jusqu’à fabriquer une roulotte, s’inspirant du modèle des roulottes de berger en Islande et en Ecosse. 
 
Une roulotte achetée pour devenir une chambre d'hôte / © France 3 Lorraine
Une roulotte achetée pour devenir une chambre d'hôte / © France 3 Lorraine

Entre chaque chantier, six ans ont été nécessaires à sa réalisation.

On travaillait sur la roulotte, quand on avait le temps
- Daniel

Tout est en bois. Avec des essences provenant des forêts vosgiennes : 
  • mélèze
  • sapin
  • aulne
  • chêne

L’autre particularité de cet artiste menuisier est de favoriser les acteurs locaux comme les petites scieries du département.
 
 

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus