Goûtons au bluet des Vosges !

Bluet des Vosges, à ne pas confondre avec la myrtille ou "brimbelle". Il s'agit d'une variété différente, avec 5 fois plus de volume.

Par Didier Vincenot

Reportage de Manon Bazerques et Delphine Lahondé

Le bluet des Vosges
Bluet des Vosges, à ne pas confondre avec la myrtille ou "brimbelle". Il s'agit d'une variété différente, avec 5 fois plus de volume. - France 3 Lorraine

C'est la saison du bluet des Vosges !

Ce cousin de la myrtille est bien plus gros.
A Girmont-Val d'Ajol, Roland Balandier produit des bluets.

La récolte. / © Manon Bazerques - France 3 Lorraine
La récolte. / © Manon Bazerques - France 3 Lorraine

A toutes les sauces.
Car le bluet ne se consomme pas uniquement à la main ou en tartes, il permet également de fabriquer liqueur, vinaigre, confiture, purée, sirop.

Chaque année, sur l'exploitation, ce sont une vingtaines de cueilleurs qui s'affairent, pour une production annuelle située entre 12 et 18 tonnes.

Sur le même sujet

Les + Lus