• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Chloé enlevée, violée et tuée à Calais : le récit de l'horreur

Ce contenu n'est plus disponible

Photos, vidéos, témoignages. Comment Chloé a-t-elle été enlevée à Calais ? Que s'est-il passé exactement ? Où a-t-elle été retrouvée ? Comment et pourquoi un homme a été interpellé ?

Par EM avec AFP

15h30 : bataille de pistolets à eau

Chloé joue avec des amis dans une aire de jeux rue Chateaubriand dans la quartier Beau Marais, au nord de Calais. Une bataille de pistolets à eau, sous le soleil. La petite fille de 9 ans arrose un homme présent à quelques mètres de là. L'homme l'a alors empoignée et contrainte à monter à l'arrière de son véhicule. Un adulte présent sur les lieux n'a même pas le temps de réagir.
 / © AFP
/ © AFP
L'homme prend violemment Chloé avec lui. Un enfant de 11 ans présent à ce moment raconte sur BFM-TV : "J'ai entendu la petite fille crier. J'ai aussi vu l'homme, il tournait en rond… Il était chauve, avec des lunettes de soleil… Et d'un coup, il a enlevé la fille. (...) La petite fille criait pour ne pas entrer dans la voiture… Après, la voiture est partie en vitesse. J'ai eu peur parce que je n'avais jamais vu ça de ma vie. Ça m'a choqué et du coup j'ai été prévenir tout le monde"

Plusieurs témoins raconteront ensuite que l'homme rôdait dans le quartier depuis quelques minutes. 
 

15h35 : "On m'a volé Chloé"

A quelques mètres de là, la mère de Chloé, Isabelle, a vu l'agresseur "mettre sa fille dans une voiture".  Un Seat Toledo rouge avec une plaque étrangère.

 / ©
/ ©

"J'ai vu un homme de dos, soulever Chloé, elle ne répondait pas à mes cris. Lui, je ne l'avais jamais vu". Isabelle était remontée chez elle cinq minutes pour s'occuper de ses deux autres enfants de 4 et 5 ans : "Quand je suis redescendue, on m'a dit 'On t'a pris Chloé'. J'ai crié et, quand je suis arrivée de l'autre côté, elle était derrière les poubelles et il y avait le gars. Il a pris Chloé par le bras, il a couru et il est parti. Quand j'ai crié, elle ne m'a pas répondu. Elle était allongée par terre et il l'a soulevée. Je ne sais pas ce qu'il lui a fait avant, parce qu'elle ne s'est pas débattue. Elle n'a rien fait et n'a même pas crié. J'ai vu la voiture partir. Comme j'ai crié, tout le monde est sorti. J'ai appelé la police, ils sont arrivés cinq minutes après."

sujet chloe bfm


Dans Le Parisien, une voisine raconte la scène. Elle a vu la mère de Chloé hurler : "Elle criait "On m'a volé Chloé, on m'a volé Chloé". Stacy, un ado à vélo croise le ravisseur qui tient Chloé dans ses bras. L'homme lui dit : "Dégage ou je te flingue la gueule".

15h35

Dans ce quartier, tout le monde se connaît. L'alerte est donnée. La voiture rouge est partie en trombe. Une ballerine de Chloé est retrouvée sur place. Très vite, une alerte est publiée sur les réseaux sociaux. "À faire tourner URGENT !!!!! Une petite fille se prénommant Chloe 9 ans, vêtue d'un tee shirt noir écrit balzac, un legging gris à disparu cet après midi enlevée par un homme. Il l'a emmené dans une voiture de couleur rouge avec des barres de toit. Aidez-nous SVP et faites tourner en masse !!!! Merci"

À faire tourner URGENT !!!!!Une petite fille se prénomment chloe 9ans vêtu d'un tee shirt noir écrit balzac un leggins...

Posted by Laurie Lana Hooligirl on mercredi 15 avril 2015

15h45 : les policiers mobilisés

Un message radio est passé aux forces de l'ordre à Calais. Tous les policiers convergent vers le Beau Marais à la recherche de la Seat rouge et de Chloé. 

17h : le véhicule rouge repéré

En faisant une ronde, l'adjoint à la sécurité de la ville retrouve un véhicule rouge vide, immatriculé en Pologne à l'arrière du bois Dubrulle, dans le nord de Calais, près de l'usine Tioxide, aux abords d'un bois. Il bloque le véhicule et appelle la police. Ce petit bois d'environ 500 mètres sur 50, est bordé d'un lotissement de maisons individuelles, tranquille, tout près des lieux où a été retrouvée la fillette. Un chemin assez large permet d'accéder facilement au bois.

17h15 : Chloé est retrouvé dans un bois

Le corps de Chloé est retrouvé dans le bois à proximité de la voiture. Les secours ne parviendront pas à la ranimer. Elle est dénudée, porte des traces de strangulation et de griffures sur le corps. 

##fr3r_https_disabled##
sujet F2 chloé

18h : un suspect interpellé

"Vers 18 heures, une patrouille de CRS interpellait un homme âgé de 38 ans, de nationalité polonaise, qui se trouvait à proximité des lieux. Immédiatement interpellé, il était placé en garde à vue", a expliqué le parquet de Boulogne-sur-mer. Selon Le Parisien, quelques secondes après son arrestation, le suspect a nié avec force être responsable de la mort de Chloé. Rapidement, les policiers constatent qu'il est fortement alcoolisé (il a testé à 0,57 mg par litre d'air expiré).

18h30 : en garde à vue à Coquelles

La PJ de Coquelles / © MN. Grimaldi
La PJ de Coquelles / © MN. Grimaldi

Placé en garde à vue à la Police judiciaire de Coquelles, Zbigniew H. est d'abord placé en cellule de dégrisement, son état ne permettant pas de l'entendre. Dans la nuit, les enquêteurs vont tout de même pouvoir l'interroger. Et il va rapidement tout avouer. Selon le scénario de l'enlèvement tel que rapporté par le suspect, Chloé, qui jouait dans la rue, a braqué un pistolet à eau sur l'homme qui l'a alors empoignée et contrainte à monter à l'arrière de son véhicule. Le corps de la fillette était retrouvé deux heures plus tard à environ 3 km de là, a précisé M. Valensi.

Parallèlement, on en apprend un peu plus sur le profil de cet homme. Un Polonais installé à Calais depuis une dizaine d'années et au lourd passé judiciaire. Il était sorti de prison il y a seulement quelques mois et avait été expulsé en Pologne. Lire par ailleurs : Chloé enlevée et tuée à Calais : le lourd passé judiciaire du suspect

19h30 : la police scientifique sur place

 / © AFP
/ © AFP
Une équipe de la police scientifique en tenue blanche, avec gants, masques sur le visage et charlottes sur la tête, arrive sur place. Un médecin légiste procéde aux premières constatations sur le corps de la fillette. Des relevés ADN sont également effectués pour tenter de confondre l'auteur des faits. Selon des sources policières, Chloé a été agressée sexuellement. 
 

21h : émotion à Calais et sur les réseaux sociaux

La mort de Chloé suscite très vite une importante vague d'émotion à Calais et dans toute la France. La maire de Calais Natacha Bouchart poste un message sur sa page Facebook. 

C'est une grande douleur pour les calaisiennes et les calaisiens ce soir. Une enfant de 8 ans a été retrouvée sans vie...

Posted by Natacha Bouchart on mercredi 15 avril 2015

 

8h Calais en deuil

"Calais est en deuil. Les drapeaux de la ville sont en berne. Rassemblement 18h devant la mairie pour une marche blanche en mémoire de Chloé", indique Mme Bouchart dans un tweet.

8h15

Une cellule de soutien psychologique des proches et voisins de la petite fille est mise en place "en partenariat avec l'hôpital de Calais". Notamment à l'école Chateaubriand où était scolarisée Chloé. 

9h La mère de Chloé témoigne sur BFM TV

bfm tv maman chloe

Dans la matinée : autopsie

Le corps de Chloé a été transporté à l'Institut médico-légal de Lille. Une autopsie a été pratiquée dans la matinée. Ses résultats n'ont pas été communiqués.

11h30 : conférence de presse du parquet de Boulogne-sur-mer

Au cours d'une conférence de presse, le parquet en dit un peu plus sur les circonstances des faits. Et apporte des précisions sur l'auteur présumé.
Ce Polonais de 38 ans, qui faisait l'objet d'une interdiction de territoire après deux condamnations, avait été remis aux autorités de son pays le 27 mars 2014 après l'émission d'un mandat d'arrêt européen.

Concernant l'interdiction de territoire signifiée au Polonais après sa deuxième condamnation en France pour des vols avec violence, le procureur a souligné que le ravisseur présumé, selon ses dires, était arrivé le matin même à Calais avec le projet de se rendre en Angleterre, où vit sa soeur. Après avoir purgé sa peine en France, il avait été remis aux autorités polonaises en mars 2014, "à la suite d'un mandat d'arrêt européen délivré par un juge d'instruction polonais pour des faits de vol et d'extorsion".

conf valensi

Une information judiciaire doit être ouverte pour enlèvement suivi de mort et viol sur mineur de 15 ans.

A lire aussi

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus