Cet article date de plus de 4 ans

Bruxelles : un suspect lié aux attentats de Paris inculpé pour terrorisme

Un suspect arrêté jeudi en Belgique a été inculpé pour terrorisme en lien avec les attentats commis à Paris le 13 novembre, a indiqué le Parquet fédéral belge vendredi dans un communiqué. Son identité n’a pas encore été révélée.

Un homme a été inculpé de terrorisme à Bruxelles le 21 novembre 2015. Il serait lié aux attentats de Paris. Cette photo prise le 16 novembre montre une opération de police le 16 novembre 2015 à Molenbeek Saint-Jean.
Un homme a été inculpé de terrorisme à Bruxelles le 21 novembre 2015. Il serait lié aux attentats de Paris. Cette photo prise le 16 novembre montre une opération de police le 16 novembre 2015 à Molenbeek Saint-Jean. © BENOIT DOPPAGNE / BELGA / AFP
Un homme, "emmenée hier pour audition dans le cadre du dossier concernant les attentats commis à Paris vendredi dernier, a été mise sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction", a indiqué le Parquet. "Il est inculpé de participation à des attentats terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste". En raison de cette arrestation, l’alerte attentat a été élevée à son niveau maximal dans la capitale belge. Les métros sont fermés et plusieurs événements risquent d’être annulés.

Le parquet fédéral belge avait auparavant indiqué qu'une perquisition menée jeudi dans le quartier bruxellois de Laeken avait débouché sur deux interpellations. Un des suspects avait été libéré, l'autre avait vu sa détention prolongée. Par ailleurs, le Parquet fédéral belge a indiqué vendredi dans son communiqué avoir remis en liberté le seul suspect encore détenu parmi sept personnes arrêtées jeudi dans l'entourage de Bilal Hadfi, l'un des jihadistes décédés dans les attaques.

"Dans le cadre du dossier du parquet fédéral à l'encontre de Hadfi Bilal, la seule personne qui était encore privée de sa liberté a été relâchée", a indiqué le parquet. Ces sept personnes, dont l'identité n'a pas été révélée, avaient été appréhendées jeudi lors de six perquisitions menées à Bruxelles, notamment à Molenbeek, commune considérée comme une base arrière du jihadisme européen. Le Parquet avait précédemment indiqué avoir relâché six de ces suspects après interrogatoire.

L'organisateur présumé des attaques, Abdelhamid Abaaoud, dont la France a annoncé jeudi la mort dans un assaut policier à Saint-Denis près de Paris, et les frères Brahim et Salah Abdeslam, sont originaires de Molenbeek. La justice belge avait également indiqué précédemment avoir prolongé vendredi la détention provisoire de Hamza Attou et Mohammed Amri, soupçonnés d'avoir exfiltré vers la Belgique Salah Abdeslam, suspect clé dans les attentats de Paris.

En Turquie, un belge de 26 ans a été interpellé à Antalaya. Il est soupçonné d’avoir effectué des repérages pour les attaques de Paris. Son arrestation a eu lieu alors qu’il s’apprêtait vraisemblablement à rencontrer deux syriens en lien avec Daech. C’est l’agence de presse turque Dogan qui l’affirme, le Parquet fédéral belge et les autorités turques n’ont pas encore confirmé l’information.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris faits divers terrorisme belgique international