• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Enduropale du Touquet : 84 personnes prises en charge par les pompiers sur les trois jours, dont 7 grièvement blessées

Le PC sécurité pendant l'Enduropale du Touquet 2019. / © MAXPPP
Le PC sécurité pendant l'Enduropale du Touquet 2019. / © MAXPPP

Aucun n'a eu son pronostic vital engagé.

Par Quentin Vasseur

Les trois jours ont été intenses, pour les forces de sécurité qui encadraient l'Enduropale du Touquet. Dans un communiqué publié ce lundi 4 janvier, la préfecture du Pas-de-Calais a dressé le bilan des interventions de la police et des pompiers.
 

Au total, du 1er au 3 février, on compte 57 interventions de la police "(bagarres, tapages, accidents de voie publique, stationnements gênants, perturbateurs" et sept plaintes ont été enregistrées : cinq pour vols, une pour voilences volontaires et une pour dégradation volontaire.

 

84 prises en charges par les pompiers

Quant aux pompiers, ils ont pris en charge 84 victimes, répartis entre 51 spectateurs et 33 pilotes. Parmi ces derniers,  7 ont dû être hospitalisés en urgence absolue après des chutes. Aucun n'a vu son pronostic vital engagé lors de cette 44édition.  

Et en ce qui concerne le public, les interventions relèvent de la "traumatologie" précise la préfecture du Pas-de-Calais, prinipalement des chutes, comme dans tout événement de cette envergure.
 

 

1300 personnes mobilisées

Le dispositif s'élevait à "1 300 personnes (Services de l’Etat, Police, Gendarmerie, Service Départemental d’Incendie et de Secours, Service d’Aide Médicale Urgente, Bénévoles de la Croix-Rouge, Organisateur, Ville du Touquet-Paris-Plage, Agents de sécurité privés)"

Une présence qui allait de l'hélicoptère de la sécurité civile jusqu'à la brigade équestre de la police du Nord, comme l'ont montré les forces de l'ordre et le SDIS sur leur compte Twitter respectif tout au long du week-end.
 

"Au maximum de matériel et de personnel, on est à quinze véhicules sur sable, plus des binomes GRIMP (Groupement de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux) déposés par [l'hélicoptère] Dragon 75 ainsi que des Bravo, ce qu'on appelle des binomes pédestresdéclarait dimanche l'adjudant-chef Legrand.

Sur les trois jours de course, en 2018, les secours avaient pris en charge 77 personnes, soit un peu moins que cette année.
 

Sur le même sujet

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus