Grandes marées : la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord appelle à la prudence

Du 6 au 9 octobre, le littoral des Hauts-de-France entre dans une période de grandes marées. Les forts coefficients peuvent s'avérer dangereux pour les plaisanciers mais aussi pour les promeneurs et les pêcheurs à pied. La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord appelle à la prudence.

C'est toujours un spectacle impressionnant mais néanmoins dangereux : du mercredi 6 au samedi 9 octobre 2021, un nouvel épisode de grandes marées arrive sur la façade maritime de la Mer du Nord et de la Manche. De forts coefficients de marée sont attendus avec un pic le vendredi 8 octobre à 108.

Ce phénomène attire toujours de nombreuses personnes sur le littoral des Hauts-de-France, curieux de voir la mer se déchaîner. Mais les grandes marées ont pour conséquence d'augmenter le marnage (la différence entre la hauteur de la pleine mer et celle de la basse mer), avec un brassage d'eau de mer plus important et une remontée des eaux plus rapide. Les courants marins sont par conséquence plus forts et la mer plus dangereuse : quelques minutes peuvent en effet suffire pour être isolé par la marée montante.

C'est pourquoi la préfecture maritime appelle à "la plus grande prudence tous les usagers de la mer, et en particulier ceux qui pratiqueront la pêche à pied ou qui se promèneront sur le littoral soumis à la marée".

Il est donc fortement recommandé :

Rappel : composez le n°196 par téléphone, ou canal 16 sur VHF, pour alerter le CROSS de tout problème dont vous êtes victime ou témoin en mer.

Des grandes marées précédées par un épisode météorologique de pluie et de vents intense sur le littoral des Hauts-de-France : dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 octobre, des vents ont soufflé jusqu'à 74 km/h et jusqu'à 93 km/h en rafales pour les zones les plus exposées. Des vagues pouvant aller jusqu'à 6 mètres de hauteur ont été signalées. Ces conditions météorologiques difficiles devaient se maintenir mardi 5 octobre jusqu'en fin de matinée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer météo littoral