LOSC : Jonathan David, hors-jeu

Blessé à la jambe lors du match contre le PSG, Jonathan David s'absente du LOSC pour une durée indeterminée. Coup dur pour l'équipe qui le voyait prendre son envol sur le terrain après des débuts difficiles. Une carte maîtresse en moins certes, mais toujours autant d'ambitions chez les Dogues.

L'attaquant lillois Jonathan célèbre son but face à l'Olympique de Marseille au stade Pierre-Mauroy à Villeneuve d'Ascq le 3 mars 2021.
L'attaquant lillois Jonathan célèbre son but face à l'Olympique de Marseille au stade Pierre-Mauroy à Villeneuve d'Ascq le 3 mars 2021. © DENIS CHARLET / AFP

Jonathan David est out pour plusieurs semaines suite au match du LOSC contre le PSG samedi dernier. Après un violent coup à la cheville par le Parisien Idrissa Gueye à la 17ème minute de jeu, l'attaquant canadien a dû sortir du terrain 20 minutes plus tard, non sans avoir marqué le seul but du match. Il "souffre d’une rupture ligamentaire latérale de la cheville droite", a annoncé le club dans un communiqué diffusé sur Twitter. Son retour en fin de saison reste en suspens. 

C'est un coup dur pour les Lillois, qui ont effectué un remarquable parcours depuis le début de saison, et qui se trouvent en tête du classement de Ligue 1. Leur parcours européen, bien qu'avorté face à l'Ajax d'Amsterdam en février, a également été salué. Mais la blessure de Jonathan David, devenu un atout majeur pour la fin de saison, risque-t-elle de mettre à mal le club, au moment où le joueur commence à briller ?

Des débuts compliqués

L'arrivée de Jonathan David depuis La Gantoise au sein du Losc s'est fait par surprise en août dernier, en fin de mercato Le prix du transfert fait aussi parler : 27 millions d'euros hors bonus, le plus cher de Belgique (et du Canada, son pays d'origine). Les espoirs sont alors à leur comble, d'autant plus qu'il est présenté comme un joueur à potentiel par Christophe Galtier, l'entraîneur. "Mais il ne marquait pas au début, relate François Stock, président des Dogues du Net. On voyait qu'il courait et cherchait à se mettre en avant, mais c'était un peu compliqué."

Le doute s'installe alors pour de nombreux supporters. "On était perplexe lors des premiers matchs, explique Bernard Magnier, président des Dogues du Vieux-Lille. Il voyageait sur le terrain, sans trop bouger avec le ballon". Et au vu du montant de son transfert, les supporters s'attendaient à beaucoup plus. "On s’attendait à une perle, quelqu’un qui sort du lot", avoue Alexandre Alsters, responsable de la communication au sein de l'association de supporters Doggies. 

Mais son transfert tardif et le contexte sanitaire ont permis de relativiser la situation. François Stock a concédé à Jonathan David "un problème physique". En effet, l'attaquant lillois "jouait en championnat belge, qui s'est arrêté au début de la crise sanitaire. Il y a eu une longue trêve puis une nouvelle équipe, de nouveaux partenaires", analyse-t-il. Malgré tout, il n'est pas mis de côté par l'entraîneur et joue à tous les matchs. "Il a mis quelques mois à monter en puissance", reconnait-il. 

Jonathan David le 3 avril dernier célébrant son but contre le PSG, quelques minutes avant de quitter le terrain à cause de sa blessure.
Jonathan David le 3 avril dernier célébrant son but contre le PSG, quelques minutes avant de quitter le terrain à cause de sa blessure. © FRANCK FIFE / AFP

"Il avait besoin d’une adaptation, il sort d’une grosse saison, poursuit Alexandre Alsters. Oui, il y a eu quelques loupés mais Galthier avait confiance et le temps a prouvé qu'il avait raison." Des propos corroborés par le joueur lui-même lors d'une interview chez l'Équipe en février dernier, lors de laquelle il avait confié ne pas avoir été prêt lors de son arrivée au Losc. 

Du côté des Dogues Pompon's, Damien Février relativise également. "Il y a aussi eu le fait qu'il soit très jeune, il a vingt-et-un ans, et la pression médiatique a aussi joué, justifie-t-il.  Beaucoup de monde le critiquait et même s'il n'a pas beaucoup marqué au début de saison, il a été essentiel, c'était un bon défenseur qui créait des espaces.

Il a fallu un temps d’adaptation. Oui, il y a eu quelques loupés mais Galthier avait confiance et le temps a prouvé qu'il avait raison.

Alexandre Alsters

Arrêté en plein envol 

Au fur et à mesure, le petit nouveau commence à prendre son envol. De plus en plus remarqué, son apport à l'équipe est très vite devenu indispensable. Le maillon d'une chaîne bien soudée. "On le voyait de mieux en mieux apporter à l’équipe. C’est pas seulement un attaquant, explique Alexandre Alsters. D'un point de vue collectif, il sert sur ses appels, ses demandes et son intensité, il travaille pour le groupe.

Depuis janvier, beaucoup de clubs de supporters constatent l'évolution."Il est devenu efficace aussi bien pour ses propres statistiques que pour les points de l'équipe", affirme François Stock. Avec deux buts contre l'Olympique de Marseille et un contre le Paris Saint-Germain.,Jonathan David avait prouvé une bonne fois pour toute son efficacité au sein u LOSC. Un peu de temps, c'est tout ce qu'il lui fallait pour s'épanouir pleinement auprès des Dogues.

Jonathan David félicité par ses co-équipiers Zeki et Weah après avoir marqué contre le FC Nantes le 7 février dernier au stade La Beaujoire à Nantes.
Jonathan David félicité par ses co-équipiers Zeki et Weah après avoir marqué contre le FC Nantes le 7 février dernier au stade La Beaujoire à Nantes. © Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

Mais la blessure est venue freiner l'attaquant dans sa montée vers l'excellence. La faute au parisien Idrissa Gueye, ancien joueur lillois, qui l'a taclé au genou. Résultat, il risque de ne plus revenir d'ici la fin de saison... Les avis des clubs de supporters sont quasi-unanimes : la sanction de l'arbitre - un carton jaune - n'équivaut pas aux dommages causés. 

Un souci d'équité, selon plusieurs personnes interrogées. "C’est une vraie agression dans le match, déplore François Stock. Gueye est suspendu parce que c’est son troisième carton, mais pas à cause de la faute commise sur Jonathan David". 

Peu d'entre eux croient cependant à une "opération kamikaze". Si ça venait d'autres joueurs, "peut-être, mais je crois au fair-play, affirme Damien Février. En plus, ce n'est pas n’importe quel joueur, c’est Idrissa Gueye, il  aun bon esprit et c'est un ancien de Lille". Un jeune plein de talent et de respect,  selon ses dires : "C'est un geste mal maîtrisé, peut-être d'agacement, mais ce n'était pas volontaire. La faute méritait quand même largement le rouge."  Alexandre Alsters insiste également sur le fait que "Gueye ne l'a pas fait volontairement, même si le tacle peut paraître suspect, surtout que c'est à un endroit spécifique.

Gueye est suspendu parce que c’est son troisième carton, mais pas à cause de la faute commise sur Jonathan David.

François Stock

Y croire malgré tout 

Selon l'analyse et l'expertise de tous les clubs de supporters interrogés, le LOSC ne devrait pas être fortement handicapé par l'absence de Jonathan David. "On a la chance d’avoir un groupe super étoffé, se réjouit Damien Février. Quand Renato Sanches s’est blessé, on s’est dit que c’était fini, pareil pour Yilmaz. Ça nous a pas empêché de marquer des buts". 

Il reconnaît toutefois qu'il manquera un "élément essentiel" dans l'attaque mais que le groupe permettra de "compenser" cette absence. Du côté des Dogues du Vieux-Lille, on voit cette absence comme quelque chose de "grave" pour l'équipe, mais rien ne pourrait arrêter le LOSC sur sa lancée selon eux.

Car les supporters sont unanimes, l'état d'esprit des joueurs est au plus haut. "Chaque joueur joue pour son collègue, ils n'ont jamais été aussi solidaires, conclut Jonathan David. Le Losc a déjà eu des absences pour blessures, celle de Jonathan David ne les empêchera pas de se maintenir en tête du classement." Une sortie du 11 à durée indeterminée certes, mais ce n'est pas de nature à casser les ambitions de l'équipe. 

Les Dogues auront l'occasion de le prouver lors des prochains match contre Metz (ce soir), Montpellier (le 16 avril) et Lyon (le 25 avril). 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport