Scandale Buitoni : l'usine de Caudry a rouvert ce mercredi, la ligne de production de la Fraîch'up reste fermée

Après l'autorisation de la préfecture, la production a été relancée partiellement à l'usine Buitoni de Caudry (Nord), ce mercredi 21 décembre, pour une durée de trois jours avant les fêtes. La ligne de pizzas à pâte crue, incriminée dans le scandale de contamination à l'E.Coli, reste inactive jusqu'à nouvel ordre.

La préfecture du Nord avait donné son feu vert vendredi dernier. C'est désormais effectif, l'usine Buitoni de Caudry a relancé (partiellement) sa production, ce mercredi 21 décembre, après quasiment neuf mois  d'interruption causée par le scandale de contamination à la bactérie E.Coli.

Cette autorisation ne concerne pas la ligne de fabrication de pizzas à pâte crue de la gamme Fraîch'Up, incriminée dans cette affaire. Celle-ci reste fermée "jusqu'à nouvel ordre", indique le Groupe Nestlé, propriétaire de la marque Buitoni. Seule la ligne 2, celle des pizzas Four à Pierre, Grandiosa et Fiesta, a rouvert.

Les pizzas en rayon dans "trois mois"

L'activité a repris pour une durée de "trois jours" avant d'être interrompue par les congés de Noël, indique la direction de l'entreprise. Elle reprendra ensuite en début d'année prochaine, après les fêtes.

Le retour des pizzas en rayon est annoncé sous "trois mois". Jusqu'ici, les magasins n'avaient plus été alimentés dans les gammes produites à Caudry.

Pour rappel, ce scandale sanitaire a causé le décès de deux enfants contaminés par la bactérie E.Coli après avoir mangé une pizza Fraîch'Up. Dans les Hauts-de-France, une dizaine d'autres avaient dû être hospitalisés. Assez rapidement, des accusations de négligence concernant l'hygiène du site avaient refait surface.