REPLAY. Grand Prix de Denain 2023 : victoire du Colombien Juan Sebastian Molano

replay
Publié le Mis à jour le
Écrit par Arnaud Moreau

Revivez la course cycliste ci-contre en replay. Le "mini enfer du Nord" a tenu toutes ses promesses. Le Grand Prix de Denain avec des secteurs pavés a été remporté par Juan Sebastian Molano de l'équipe UEA Emirates, il faisait partie d'un petit groupe de 5 coureurs seuls en tête en fin de course . La 64e édition de la classique nordiste avec un parcours modifié a été le cadre d'un suspens total.

Juan Sebastian Molano l'emporte à Denain.

Le coureur colombien de l'équipe UAE TEAM EMIRATES s’est imposé après une course mouvementée. Il a réglé au sprint ses cinq compagnons d’échappée. Tim Van Dijke (Jumbo – Visma) et Timo Kielich (Alpecin – Deceuninck) complètent le podium.

 Mikkel Bjerg (UAE Team Emirates) et Edvald Boasson Hagen (TotalEnergies) ont fait partie de cette équipée qui a prendre la tête de course au bon moment, dans les ultimes kilomètres. Les autres coureurs échappés partis en début de journée n'ont pas résisté au retour du peloton. Paul Lapeira (AG2R Citroën) a certes tenté un coup dans le dernier secteur pavé, mais il n'a pas pu tenir la cadence et n'a pu disputer le sprint. Juan Sebastian Molano, plus rapide dans les ultimes mètres, a profité du déchaussage malencontreux de Tim Van Dijke (Jumbo - Visma), fou de rage au moment de passer la ligne en deuxième position.

Les routes grasses, le vent glacial ainsi que les secteurs pavés, douze au total, ont contribué au suspens total jusqu'au final. Une belle échappée de 8 coureurs a animé la course, l’équipe Jumbo Visma a également étiré le peloton. La deuxième manche de la Coupe de France a tenu toutes ses promesses. En tête du classement général de cette Coupe de France, Juan Sebastian Molano rejoint désormais Neilson Powless.

 Le classement à l'arrivée

 1. Juan Sebastian Molano (UAE Team Emirates), les 194,7 km en 4h37'54''

 2. Tim Van Dijke (Jumbo - Visma), m.t.

 3. Timo Kielich (Alpecin - Deceuninck), m.t.

 4. Edvald Boasson Hagen (TotalEnergies), m.t.

 5. Mikkel Bjerg (UAE Team Emirates), à 5''

 6. Samuel Watson (Groupama - FDJ), à 9''

 7. Milan Menten (Lotto Dstny), à 12''

 8. Toca Van der Hoorn (Intermarché - Circus - Wanty), à 14''

 9. Pascal Ackermann (UAE Team Emirates), à 17''

 10. Paul Lapeira (AG2R Citroën Team), m.t.

Les premiers mots du vainqueur

durée de la vidéo : 00h00mn48s

15:57 les images de la victoire de Juan Sebastian Molano

durée de la vidéo : 00h00mn18s

15:56 victoire de Juan Sebastian Molano!

15:50 à 5 km de l'arrivée, la tête de course est à 25 secondes d'écart.

15:47 les poursuivants sont à 32 secondes du groupe de tête

15:46 un groupe de 5 coureurs prend la tête de la course à 8km de l'arrivée

15:45 : fin du secteur pavé

15:42 l'échappée est reprise

durée de la vidéo : 00h00mn56s

15:41 le suspens reste total, bas-côtés extrèmement gras.

15:36 : A 16 km de l'arrivée l'échappée est sur le point de se faire reprendre par les poursuivants. le peloton est en embuscade. tout le monde ne collabore pas. le suspens est total.

15:31 à 20 km de l'arrivée, le groupe de poursuivants peut désormais voir l'échappée, le suspens est total. Dans le peloton, les Jumbo Visma roulent.

15:29 l'échappée est suivie par un autre petit groupe à 20 secondes, le peloton est à près d'une minute.

15:22 Arrivée dans 26 km. Plus que 33 secondes d'avance pour l'échappée, ça casse de partout dans le peloton. Quel beau final en perspective.

15:17 Poussières, crevaisons, chutes, c'est un mini Paris Roubaix ce grand prix de Denain! les coureurs sont dans le dur.

15:15 On arrive dans le "money time" à 30 km de l'arrivée. Toujours six hommes en tête de course. Hugo Hoffstetter a chuté, mais il est parvenu à réintégrer le peloton

15:02 ils sont 6 dans l'échappée à près de 40 km de l'arrivée. l'avance se réduit de plus en plus.

14:55 45 km avant l'arrivée. Il n'y a plus qu'un seul peloton désormais, l'échappée compte 1 minute 50 secondes d'avance. les petites chutes se multiplient.

14:45  Arrivée dans 50 km ! L'échappée a une avance de 2 minutes 5 secondes d'avance sur le peloton. Un deuxième peloton pointe à 2 minutes 20 secondes derrière. 

14:25 : Les coureurs viennent de rentrer dans les secteurs pavés. L'échappée composée de Maël Guegan, Lucas De Meester, Gilles De Wilde, Maxime Jarnet, Benjamin Perry, Paul Lapeira et Théo Delacroix dispose de près de 3'22" d'avance à 65 kilomètres de l'arrivée.

Il n' y a pas cette année de préparation au Tour de France, comme en 2022. Est-ce pour autant un plateau moins intéressant ? Pas sûr. Le peloton 2023 sera constitué de 19 équipes, dont 9 World Tour avec l’équipe Cofidis, tenante du titre.

Avec tous les changements opérés pour cette édition, il semble peu probable que l'arrivée se joue au sprint. Des groupes de coureurs échappés pourraient jouer la gagne. Parmi les individualités à surveiller il y a bien sûr la révélation néerlandaise Olav Kooij de l'équipe Jumbo. Agé de 21 ans, il vient de s'imposer sur la 5e étape du Paris-Nice. Pour l'équipe Nordiste Cofidis, l'Allemand Max Walscheid pourrait avoir son mot à dire dans l'explication finale. Les Belges Ludovic Robeet (Bingoal), Stan Dewulf (AG2R) voudront aussi tirer leur épingle du jeu.

Les nouveautés de la 64e édition du Grand Prix de Denain

Pour cette nouvelle édition, le parcours est modifié et s’annonce plus difficile avec l’enchaînement de 12 secteurs pavés différents dans les 80 derniers kilomètres. Comme un air de Paris-Roubaix.

Vous retrouver tout le détail, ici. 

La liste des 12 secteurs pavés :

  • n°12: Avesnes-les-Aubert à Carnières, secteur Robert Mintkewicz (2 300m, 4 étoiles)
  • n°11: Quiévy à Viesly (3 500m, 5 étoiles)
  • n°10: Saint-Python (1 500m, 3 étoiles)
  • n°9: Haussy (800m, 2 étoiles)
  • n°8: Vertain à Saint-Martin-sur-Ecaillon (2 300m, 3 étoiles)
  • n°7: Escarmin à Pont-à-Pierres (1 400m, 3 étoiles)
  • n°6: Capelle à Ruesnes (1 600m, 4 étoiles)
  • n°5: Verchain-Maugré à Quérenaing (1 600m, 3 étoiles)
  • n°4: Quérenaing à Maing (2 500m, 5 étoiles)
  • n°3: Maing à Monchaux-sur-Ecaillon (1 600m, 3 étoiles)
  • n°2: Thiant à Haspres (1 700m, 4 étoiles)
  • n°1: Avesnes-le-Sec à Hordain (1 800m, 4 étoiles)

Le Grand Prix de Denain est à suivre en direct sur notre site internet France.tv  et peut être revu en replay, à la demande. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité