• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un député entame une marche entre Douai et Paris, pour alerter sur la suppression des TGV reliant la région et Paris

Seules les liaisons avec Lille et Arras devaient être maintenues.
Seules les liaisons avec Lille et Arras devaient être maintenues.

Le député LREM Dimitri Houbron part ce dimanche pour Paris, à pieds et depuis Douai.

Par N.L. avec AFP

Le député du Douaisis, Dimitri Houbron (LREM), entame ce dimanche un périple de 5 jours entre Douai et Paris.

L’objectif de la marche est d’interpeller les pouvoirs publics sur les conséquences d’une diminution des TGV directs entre la capitale et les Hauts-de-France. Fin février, la SNCF annonçait vouloir réduire fortement les dessertes TGV directes dans la région. Trois allers-retours directs sur sept entre Paris-Arras-Douai-Valenciennes devaient notamment être supprimés.
 
SNCF : à Douai, la baisse des dessertes de TGV fait craindre le dépérissement de la ville
Marcel Lourel, Usager à l'origine d'une pétition - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage de Matthieu Rappez et Jean-Marc Vasc. Montage de Sophie Naumovitz.
 

"Exiger que la SNCF dévoile les origines et les fondements économiques de ses projets"

Le Conseil régional a réagit en adoptant une motion d'urgence, demandant à la SNCF de maintenir ses services dans la région, au nom du "droit fondamental de chaque citoyen à la mobilité". Face à l’hostilité des élus, la société ferroviaire a finalement retiré sa proposition début mars. Une nouvelle version devrait être présentée le 5 avril, a déclaré à l’AFP un collaborateur de M. Houbron.
 


Le parlementaire a prévu des étapes à Hamelincourt, Villers-Bretonneux, Maignelay-Montigny et Précy-sur-Oise pour une arrivée à Paris jeudi.

Au delà du coup de projecteur médiatique, avec sa « marche du fer », le député entend échanger avec les habitants et les élus, "rencontrer les tenants de l'exécutif pour garantir la mobilité de Douai, du Douaisis, et du bassin minier du Nord" et "exiger que la SNCF dévoile les origines et les fondements économiques de ses projets".
 

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus