Covid-19 : en France, 7 des 10 communes où le virus circule le plus se trouvent dans la métropole lilloise

Publié le

Santé Publique France met désormais à disposition le taux d’incidence par commune. Sur la semaine du 12 au 18 octobre, 7 des 10 villes où le virus circule le plus se trouvent dans la métropole lilloise.

Depuis la première vague de la Covid-19, Santé Publique France met à disposition le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de cas positifs sur une semaine pour 100 000 habitants, à l’échelle des départements. Ces données sont désormais déclinées à l’échelle des communes, de quoi suivre plus précisément l’évolution de l’épidémie.

Néanmoins, il faut analyser ces données avec précaution puisque les petites communes, peu peuplées, sont plus facilement sujettes à de fortes variations, le taux d’incidence étant ramené à 100 000 habitants.

Ainsi, en isolant les petites communes, les données sont plus précises. France Info a listé les communes de plus de 10 000 habitants les plus touchées. Parmi les 10 premières, 7 d’entre elles se situent dans la métropole lilloise où le taux d’incidence global s’élève à 735 pour 100 000 habitants.

Roubaix, Wattrelos et Tourcoing en tête

Le taux d’incidence le plus important est relevé, sur la semaine du 12 au 18 octobre, dans la banlieue de Saint-Etienne, avec 1400. Les villes de Roubaix et de Wattrelos enregistrent des taux supérieurs à 1000, avec plus d’une personne positive à la Covid sur 100 habitants.

L’hôpital de Roubaix, débordé, a d’ailleurs dû mettre en place le transfert de certains patients hospitalisés vers d’autres établissements des Hauts-de-France, une première depuis la reprise de l’épidémie L’Union Régionale des Professionnels de Santé demande des renforts face à la situation urgente. 

La ville de Tourcoing n’est pas épargnée avec un taux d’incidence qui frôle les 1000.

4 autres communes de la MEL  dans le top 10

Les villes de Roncq, Comines, Lys-lez-Lannoy et Hem font également partie des communes où le taux d’incidence enregistré est le plus élevé de France.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé la généralisation du couvre-feu mis en place dans la métropole lilloise depuis une semaine à tout le département du Nord. Les déplacements non-essentiels sont interdits de 21H à 6H pour six semaines minimum, à partir de vendredi 23 octobre, minuit.

L’Agence Régionale de Santé a décrété le plan blanc dans tous les établissements publics et privés de la métropole lilloise, afin de permettre une déprogrammation massive des opérations non-urgentes et une coopération accrue entre les hôpitaux pour prendre en charge les malades de la Covid-19.