Ligue des champions : Galtier reconnaît “l'écart“ entre le LOSC et Chelsea, Lopez appelle à ”se mettre dedans”

Chirstophe Galtier, entraîneur du LOSC, sur la touche du stade Pierre Mauroy le mercredi 2 octobre (Lille/Chelsea). / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Chirstophe Galtier, entraîneur du LOSC, sur la touche du stade Pierre Mauroy le mercredi 2 octobre (Lille/Chelsea). / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Après la défaite de son équipe mercredi soir au stade Pierre Mauroy face à Chelsea en Ligue des champions (1-2), l'entraîneur du LOSC Christophe Galtier a reconnu la "différence" de niveau entre les deux équipes. Le président Gérard Lopez appelle de son côté les joueurs à "se mettre dedans".

Par TM avec AFP

Joueurs, entraîneur et président du LOSC n'ont pas nié les faiblesses de l'équipe lilloise après deux matches disputés en Ligue des champions, soldés par deux défaites sur la pelouse de l'Ajax (3-0) et mercredi soir face à Chelsea (1-2). "On a perdu notre deuxième match, et le premier à domicile. Ça s'explique sur de la timidité, encore, en début de match. On a affaire à une équipe qui a l'habitude de jouer ce genre de matchs tous les week-ends, la Coupe d'Europe toutes les saisons, et on a vu la différence qu'il y avait avec nous. (...) L'équipe (Lille) a ses limites (...) Pour rivaliser à ce niveau-là, il fallait de la force, et là, on s'aperçoit qu'il y a une différence entre eux et nous. Mes joueurs ont tout donné, mais ça n'a pas suffit", a reconnu Christophe Galtier après la rencontre.
 

Le LOSC, bousculé par Chelsea dans presque tous les secteurs de jeu, a encaissé les deux buts sur des grosses erreurs individuelles. "Les moindres erreurs, on les paie cash. Chelsea a fait un très bon match, on n'arrivait pas vraiment à aller les chercher, les presser. On ne l'a fait que par intermittence. Au niveau de l'intensité, ils étaient au-dessus", a pour sa part analysé le milieu lillois Benjamin André.
 
Interview de Benjamin André après LOSC - CHELSEA (1-2) en Ligue des champions


"Se mettre dedans"


Le président du LOSC, Gérard Lopez, qui espérait voir ses joueurs "créer la surprise", s'est dit "frustré" mercredi soir après la défaite face à Chelsea : "on prend des buts qui sont évitables et on ne marque pas quand on devrait, sur nos temps forts. C'est assez énervant car on doit vraiment se mettre dedans et apprendre de ce genre de matches. On ne fait pas du tout ce qu'il faut faire dans les 15 premières minutes et on les met en confiance. On fait des erreurs et à ce niveau-là, ça ne pardonne pas"

Les Dogues, avec 0 points au compteur, sont derniers du groupe H.
Lille a encore quatre matches à disputer dans ce groupe H, pour espérer au moins décrocher une troisième place et être reversé en Europa League. "Il reste 12 points à prendre. L'Ajax est favori, Valence et Chelsea sont à trois points, donc, c'est encore ouvert, mais pas si on fait ce qu'on a fait aujourd'hui. Si on n'est pas concentré sur leurs temps forts, sur des buts qui sont évitables, et que devant on n'est pas assez tueur, ça va être compliqué. On sait qu'on a le talent, donc, la frustration vient de là", a poursuivi Lopez. 

"On ne peut pas toujours se cacher derrière l'apprentissage. Il reste encore quatre matches dont deux à domicile. On sait qu'il faudra faire le plein ici et aller gratter des points à l'extérieur", a conclu Benjamin André.
 
Interview de Gabriel après LOSC - CHELSEA (1-2) en Ligue des champions

Prochain rendez-vous du LOSC en Ligue des champions le 23 octobre face à Valence au stade Pierre Mauroy.



 

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus