Lille : les agriculteurs déversent du purin devant la préfecture contre les zones de non-traitement aux pesticides

Les agriculteurs en colère ont déversé du purin dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille. Endroits ciblés : le port fluvial et et la préfecture.

Les agriculteurs du Nord et du Pas-de-Calais multiplient les actions ces derniers jours dans la région, pour protester contre les zones de non-traitement aux pesticides. Après avoir mené des actions coup de poing le 3 février à Arras et à Saint-Omer, les paysans ont cette fois manifesté leur colère à Lille dans la nuit du 5 au 6 février. 
 
Ils ont ainsi déversé une quinzaine de bennes de purin devant la préfecture place de la République, et au port fluvial. Une action qu'ils auraient menée vers 4h30, surprenant les autorités. 

Les services de la ville s'affairaient ce jeudi matin à nettoyer la matière. 
 

Le même type d'action a également été menée devant le tribunal de grande instance de Douai, sur un échangeur de l'autoroute A23, devant la mairie, le centre des impôts et le syndicat intercommunal d'assainissement de Valenciennes, ou encore sur des places de Coutiches et Tourcoing.
 

"Agriculture sacrifiée"


Le 22 janvier dernier, les agriculteurs en colère s'étaient rassemblés de manière spectaculaire dans la capitale des Flandres avec plus de 500 tracteurs mobilisés en centre-ville. 
 
Ils manifestent contre la mise en place des zones de non-traitement aux pesticides (ZNT), situées à proximité des habitations et qu'ils ne pourront plus traiter, ce qui représente selon eux un manque à gagner. "On a l'impression que le gouvernement et Emmanuel Macron sacrifient l'agriculture au nom d'une certaine idéologie", avait alors déclaré Denis Bollengier, agriculteur et membre de la FDSEA du Nord.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité