Covid-19 - LOSC : le changement de protocole "va dans le bon sens", estime Christophe Galtier

L'entraîneur de Lille Christophe Galtier a estimé vendredi que l'assouplissement du protocole médical de la LFP allait "dans le bon sens", même s'il a regretté qu'il n'ait pas été appliqué dès le début de la saison pour éviter des reports de matches.

Christophe Galtier, entraîneur du LOSC, ce 11 septembre en conférence de presse à Luchin.
Christophe Galtier, entraîneur du LOSC, ce 11 septembre en conférence de presse à Luchin. © FREDERIK GILTAY - FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
La semaine dernière, un Conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP) a "adopté le principe (...) d'une règle qui dirait que tant que 20 joueurs de l'effectif sont négatifs, alors le match peut être maintenu", avait expliqué Didier Quillot.

Pour les deux premières journées de championnat fin août, le protocole médical remettait en cause la tenue d'un match à partir de quatre cas de contamination au Covid-19 dans une équipe, ce qui a entraîné le report de la rencontre Marseille/Saint-Etienne qui devait ouvrir la nouvelle saison de Ligue 1. 

"Question d'équité"

"Le changement de protocole, ça va dans le bon sens. Ce qui est malheureux c'est qu'il a été modifié. Peut-être aurait-il fallu avoir ce protocole dès le début. Il y a toujours cette question d'équité...", a fait valoir l'entraîneur nordiste
vendredi en conférence de presse.

"Evidemment que c'est mieux comme ça car on ne peut passer la saison à reporter les matches car le calendrier est déjà très compact", a-t-il ajouté.

Galtier a expliqué avoir sensibilisé son effectif pour qu'ils évitent de prendre trop de risques.

Responsabilité des joueurs

"C'est aussi aux joueurs de faire très très attention. C'est leur responsabilité, c'est leur métier et j'en ai parlé avec mes joueurs ce matin. Ils doivent avoir une conscience professionnelle et une conscience sanitaire, éviter de sortir et d'être au contact des gens. Il y a beaucoup de bars à Lille, je passe tous les jours devant et je vois très peu de masques. Donc je demande à mes joueurs d'éviter ces lieux-là", a-t-il souligné.

Le LOSC a passé des tests PCR en début de semaine et ils étaient tous négatifs. Le groupe nordiste en a effectué un nouveau vendredi, après le retour des joueurs partis en sélection.

Jeudi, le Paris SG, triple champion de France en titre, a dû jouer à Lens sans sept joueurs contaminés par le Covid-19, dont Neymar, Angel Di Maria et Kylian Mbappé, et s'est incliné (1-0) face au promu.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport coronavirus/covid-19 santé société ligue 1