Municipales à Lille : Martine Aubry dévoile sa liste et quelques propositions

À sept semaines de l'élection municipale, la maire sortante, Martine Aubry, a dévoilé sa liste. Sans grosse surprise. 

Rassembler la gauche mais autour de Martine Aubry. Devant un parterre de journalistes, la maire sortante de Lille a dévoilé la liste qui l'accompagnerait dans sa quatrième campagne pour le beffroi. 
 

Une liste renouvelée de moitié 


Le patron des Sénateurs socialistes, Patrick Kanner fait partie des grands absents. Par rapport à la liste de 2014, la liste est renouvelée de moitié. Parmi les entrées remarquées, on peut noter celles de Johanne Gomis, basketteuse professionnelle qui sera en charge de la politique sportive, de Jean-Claude Menault, ancien directeur de la police du Nord qui sera en charge de la politique sécuritaire. Enfin, comme c'était prévu, le journaliste Arnaud Bousquet, ancien rédacteur en chef de France Bleu Nord, fait son entrée sur la liste de la maire sortante. 
 

"C'est une liste de rassemblement de la gauche et des personnes de la société civile. Moi, contrairement à d'autres, je ne crache pas sur les partis politiques", a déclaré Mme Aubry lors d'une conférence de presse. "Tout cela s'est fait en accord avec le PS, avec l'idée de rassembler la gauche et le centre qui partagent nos valeurs".

   

Un programme plus vert 


Promettant de "ne pas augmenter les impôts" pendant le futur mandat municipal, l'ancienne ministre de l'Emploi a égrené les grands axes de son programme, mettant l'accent sur la "transition écologique", qui "doit aller de pair avec plus de justice sociale".

"Le premier objectif majeur est de faire une ville plus apaisée et durable. Nous devons aller encore plus vite pour nous adapter au changement climatique et en atténuer les effets", a déclaré Mme Aubry, prenant "l'engagement de réduire de 40% l'émission de gaz à effet de serre d'ici 2030". 

 Métamorphose paysagère, mobilités douces, lutte contre la pollution aux microparticules -"notre gros problème"-, efforts pour le "zéro déchet": elle a multiplié les clins d'oeil à l'écologiste Stéphane Baly, dont le parti a enregistré aux européennes de 2019 le meilleur score de son histoire à Lille (21,7%) et qui mène sa propre liste aux municipales.

Sont également en lice pour les élections des 15 et 22 mars son ex-directrice de cabinet, Violette Spillebout (LREM), Stéphane Baly (EELV), Marc-Philippe Daubresse (LR), rejoint vendredi par la députée macroniste Valérie Petit et le chef de file de l'opposition Thierry Pauchet (divers droite), Julien Poix (LFI) et Eric Cattelin-Denu (RN).



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020 élections martine aubry