TENDANCE. L'alimentation intuitive: Une philosophie de vie pour sortir de l'effet yo-yo des régimes

Juliette Savio, bientôt 30 ans, a créé son entreprise « The last quiche » à Lille. Pourtant, elle avait un job dans la communication, mais cette jeune femme souriante et dynamique voulait aller plus loin dans son engagement contre la culture des régimes alimentaires, son crédo c'est l'alimentation intuitive.

" Cela avait bien plus de sens pour moi de faire cette activité que de travailler en communication. De par mon expérience personnelle, l'histoire de ma mère qui a fait des régimes toute sa vie, et des femmes autour de moi...j'avais envie d'aider les femmes à vivre une vie plus épanouie à tous les niveaux et ne plus se faire "avoir" par la culture des régimes et les injonctions sociétales. " 

Elle est donc aujourd’hui thérapeute certifiée par l’Intuitive Eating Pro d’Evelyn Tribole, organisme de formation de l’une des deux nutritionnistes américaine qui ont bâti le concept de l’alimentation intuitive.

L’alimentation intuitive, sans le savoir, on la pratique dès la naissance

L’alimentation intuitive, c’est un peu l’instinct de survie des êtres vivants, nous sommes programmés pour cela. La preuve, lorsqu’un enfant vient au monde, il est capable de manifester sa faim, et d’arrêter de téter lorsqu’il est rassasié.

Le problème c’est qu’en grandissant on perd cet instinct, on a tendance à ne plus écouter notre corps nous dire qu’il a faim (et inversement). Lorsque l’on est une petite fille, on entend souvent cette phrase " il faut souffrir pour être belle " car depuis de nombreuses années l’embellissement de la femme passe par la minceur. Or, le corps a de la mémoire ! Si on lui impose des régimes, il s’en souvient et fait " ses provisions " entre deux régimes, et c’est souvent pour cela qu’ils ne fonctionnent pas et que la balance fait le yo-yo. Il est même capable de nous envoyer des signaux lorsqu’il manque de magnésium, en nous donnant envie de manger du chocolat, des fruits de mer, des fruits secs…

Non l’alimentation intuitive n’est pas un régime

" À la base, l’alimentation intuitive est une thérapie qui s’adresse à celles et ceux qui ont pendant des années fait des régimes et qui en ont marre, mais aussi aux personnes qui souffrent de TCA (troubles des conduites alimentaires) aux jeunes femmes devenues anorexiques, pour moi c’est une philosophie de vie, manger intuitivement implique par exemple de connaître les raisons qui nous amènent à manger pour d’autres raisons que la faim".

Une thérapie qui nous aide à aller mieux, à prendre conscience de notre corps, de l’accepter, d’en prendre soin, car chaque corps est différent. C’est cela que fait Juliette au quotidien. " J’accompagne des femmes qui en ont eu marre des régimes car il n’y a pas de méthode universelle pour être mince. Et puis ça signifie quoi mince ? Il faut essayer de trouver le moyen de s’accepter telle que l’on est, pourquoi à un moment donné on a mangé de manière compulsive, quelle détresse émotionnelle se cache derrière tout cela ? "

Je me suis aussi fait avoir par la « diet culture », à un moment donné j’étais bien trop mince par rapport à ma morphologie.

Juliette Savio, The last quiche

Dans l’émission Hauts-Féminin, diffusée chaque matin à 10h35 du lundi au vendredi sur France3 Hauts-de-France, Myriam, qui est suivie par Juliette depuis un an, nous a livré un joli témoignage sur cet accompagnement. " J'ai débuté mon parcours avec Juliette lors de ma dernière grossesse qui s'est avérée être une petite fille, je ne voulais pas lui refiler mes peurs, je trouvais ça chouette d'être la dernière de la lignée à avoir entendu des propos grossophobes, d'ailleurs aujourd'hui, je ne dévisage plus les gens, je les envisage " car il y en a du chemin à parcourir pour être bien dans son corps !

>>> À VOIR AUSSI: L'émission Hauts-Féminin avec Juliette Savio en cliquant ici.

L'avis d'une diététicienne

Nous avons demandé à Mathilde PIDOUX diététicienne, donc professionnelle de santé, mais aussi chroniqueuse dans l’émission Hauts-Féminin, ce qu’elle pensait de l’alimentation intuitive :

Après il faut garder son bon sens dans l'assiette et couvrir ses besoins nutritionnels.

Mathilde Pidoux, diététicienne

Les diététiciens " allient le bien-être physique et corporel aux besoins physiologiques de la personne. Ce que l'on appelle la chronobiologie, indispensable pour traiter le diabète par exemple."

" Si cette méthode "de bien" permet aux personnes de se sentir mieux et de se décharger mentalement alors OUI... Cela évitera les compensations, pulsions alimentaires. Après il faut garder son bon sens dans l'assiette et couvrir ses besoins nutritionnels, mais cette thérapie comportementale peut aider des femmes perdues dans tous ces diktats de notre société de consommation. "

Pour le " bien ", vous pouvez compter sur Juliette ! La preuve ? Déjà rien que le nom de sa société. Pourquoi The Last Quiche ? " Parce qu’on en a marre d’être prise pour des quiches, moi la première ! Je me suis aussi fait avoir par la "diet culture", à un moment donné j’étais bien trop mince par rapport à ma morphologie. Mais aussi parce que j’aime beaucoup les quiches et autres tartes salées ".

Humour et bonne humeur font partie de ses modes de fonctionnement, le sourire se ressent dans sa voix, sa façon de parler. Rien qu’en visitant son site internet vous avez envie d’en savoir plus sur elle. Malgré son sourire, Juliette garde les pieds sur terre : " C’est une démarche qui peut être très longue pour certaines, ne serait-ce que parce qu’il faut rejeter la culture des diètes tout en honorant sa faim. Il faut réussir à vivre ses émotions avec bienveillance, arrêter de se mettre à aimer son corps parce qu’on a perdu 5 kilos, il faut apprendre à se valoriser ! Il faut aussi réapprendre à aimer l’activité physique, on fait du sport parce que cela nous fait du bien et non pour maigrir. En résumé, l’alimentation intuitive, se fait à son rythme, progressivement… "

L’accompagnement de Juliette se fait sur plusieurs séances, souvent en visio (à distance), toutes les deux à trois semaines (après elles peuvent être plus espacées). Juliette dispense ses conseils, mais aussi des guides de bonne pratique, des exercices à réaliser qui amènent à une réflexion sur nous-même, à étudier ce que l’on mange… Tous les exercices sont "sur mesure " adaptés à chacune de ses clientes. Bien sûr cet accompagnement à un coût. Pour ceux qui veulent en savoir plus où qui se posent des questions sur cette méthode, Juliette recommande d'écouter gratuitement ses podcasts "reset ton assiette" disponible sur plusieurs plateformes.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité