Régionales : le PCF approuve le rassemblement à gauche dans les Hauts-de-France

Au lendemain de la proposition du député La France Insoumise de conduire une liste avec le PCF et EELV, le parti communiste, par la voie de son secrétaire national Fabien Roussel, a validé le rassemblement à gauche en vue des élections régionales 2021 dans les Hauts-de-France.

Fabien Roussel lors de l’Assemblée de rentrée des communistes des Bouches-du-Rhône, à Marseille, le 3 septembre.
Fabien Roussel lors de l’Assemblée de rentrée des communistes des Bouches-du-Rhône, à Marseille, le 3 septembre. © VALERIE VREL - MaxPPP
Le parti communiste a répondu à la main tendue d'Ugo Bernalicis. Au lendemain de la proposition du député La France Insoumise de conduire une liste avec le PCF et EELV aux élections régionales de mars 2021, les représentants des sections et des conseils départementaux du PCF dans les Hauts-de-France ont approuvé samedi la stratégie de large rassemblement des forces de gauche et écologistes pour les prochaines régionales.

Fabien Roussel a été clair : "Pour gagner, il va falloir rassembler largement, très largement, bien au-delà de nos propres rangs, aller convaincre des gens qui n'ont plus envie d'aller voter, qui sont dégoûtés de la politique", a lancé le secrétaire national du parti et député du Nord.
 

Fabien Roussel et la sénatrice communiste Cathy Apourceau seront les "les chefs de file régionaux du PCF dans cette élection"


Un appel qui fait écho au souhait des adhérents du PCF des Hauts-de-France. Les militants réunis samedi ont adopté à main levée, à l'unanimité moins deux abstentions, le principe d'une "liste de large rassemblement des forces et des citoyens de gauche et écologistes" et ont également approuvé le fait que Fabien Roussel et la sénatrice communiste Cathy Apourceau soient "les chefs de file régionaux du PCF dans cette élection".

Ce qui ne veut pas dire que les deux élus seront forcément têtes de liste. "C'est une première que nous désignions deux chefs de file, pour envoyer un signal aux autres forces politiques de gauche et écologistes que nous voulons être très ouverts dans la construction de ce rassemblement, sur les têtes de listes comme sur le contenu", explique Fabien Roussel.

Début septembre, des responsables du PS, d'EELV et du PCF avaient appelé dans une tribune à Libération à un rassemblement de la gauche dans les Hauts-de-France aux élections régionales. Fabien Roussel, le patron des sénateurs socialistes Patrick Kanner et l'eurodéputée EELV Karima Delli avaient signé cette tribune, au contraire d'Ugo Bernalicis.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections