Dieudonné à Roubaix : la Condition Publique porte plainte pour escroquerie et abus de confiance

Après le spectacle inattendu de Dieudonné samedi dernier à la Condition Publique (l'humoriste controversé s'est fait passer pour une entreprise de cosmétiques), la salle annonce ce mardi son intention de porter plainte pour escroquerie et abus de confiance. 

Dieudonné s'est fait passer pour une société de cosmétiques afin de réserver la salle.
Dieudonné s'est fait passer pour une société de cosmétiques afin de réserver la salle. © AFP
Les responsables de la Condition Publique étudiaient jusqu'alors les possibilités de recours. Motif ? La représentation "surprise" de l'humoriste controversé Dieudonné, samedi dernier, à Roubaix. Ce dernier s'étant fait passer pour une société de cosmétiques afin de réserver la salle et avant de prévenir les spectateurs par sms, quelques heures avant le début du spectacle. 



"C'est une catastrophe pour nous", soufflait alors Jean-Christophe Levassor, le directeur de la Condition Publique. "On a compris à 17h45 qu'on s'était fait avoir quand on a vu s'amasser des centaines de personnes à l'extérieur [...] C'est un spectacle qu'on ne cautionne pas et un procédé de réservation qu'on ne cautionne pas."


"Escroquerie" et "abus de confiance"


Sur le moment, le directeur préfère laisser entrer les spectateurs pour des raisons de sécurité. Mais il annonce aujourd'hui son intention de porter plainte pour "escroquerie" et "abus de confiance". 


Dieudonné a usé du même procédé pour se produire à la Chapelle-d'Armentières, le lendemain. Une main courante a été déposée par les Salons Kennedy, qui se sont eux aussi fait "berner". 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dieudonné société faits divers