JO 2024. Le stade Pierre-Mauroy pourrait accueillir le premier tour du tournoi de basket

Publié le
Écrit par Hugo Palacin

Et si les phases de groupes du tournoi olympique de basket-ball se déroulaient finalement au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d'Ascq ? Selon des informations du Parisien, cette option est privilégiée par les organisateurs des Jeux olympiques 2024. La décision finale est attendue pour juillet prochain.

Dans quelle ville française les basketteurs du monde entier poseront-ils leurs bagages en juillet 2024 ? La question taraude depuis plusieurs semaines les membres du Comité d'organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 (Cojo).

Dans ce casse-tête organisationnel, Lille pourrait bien tirer son épingle du jeu. Le stade Pierre-Mauroy, situé sur la commune de Villeneuve d'Ascq, se pose en sérieux candidat pour accueillir les phases de groupes du tournoi olympique.

Le Parc des Expositions de Paris abandonné

Initialement, la première semaine de compétition entre les meilleures nations mondiales de basket-ball devait se dérouler à Paris, dans le Hall 6 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Un choix désapprouvé par certains internationaux français, dont Evan Fournier. L'ailier des New York Knicks s'en était publiquement plaint dans une série de tweets publiés mi-mars sur son compte personnel.

Dans la foulée, le Picard Rudy Gobert, lui aussi international français et pivot de l'Utah Jazz, avait également exprimé des réserves sur le Hall 6 du Parc des Expositions de Paris.

Finalement, le 24 mars dernier, le Cojo a définitivement renoncé à exploiter ces lieux en vue du tournoi de basket olympique, officiellement pour des contraintes techniques liées à la hauteur sous plafond de la salle ainsi qu'à la faible intensité des lumières. Le début du casse-tête pour les organisateurs, forcés de trouver rapidement un plan de secours.

Le basket en première semaine à Pierre-Mauroy ?

Différentes options sont envisagées par le Cojo, d'après des informations publiées par Le Parisien vendredi 8 avril en fin de journée. Les villes d'Orléans et de Reims, tout juste dotées de salles neuves et fonctionnelles, se sont portées candidates, selon le quotidien régional. Tout comme Lyon et Tremblay, mais dont les salles sont encore en travaux.

Mais la préférence du Cojo irait plutôt vers l'option lilloise. Le stade Pierre-Mauroy avait accueilli en 2015 l'Euro de basket, qui fut globalement une belle réussite avec une affluence moyenne de 20 550 spectateurs par un match, et un pic à 27 372 pour la finale entre l'Espagne et la Lituanie.

Problème : le tournoi olympique de basket a lieu en même temps que celui de handball, qui est programmé... au stade Pierre-Mauroy. Le Cojo envisagerait alors de basculer les phases de groupes du tournoi de handball au Hall 6 du Parc des Expositions de Paris afin de libérer le stade de la métropole lilloise la première semaine de compétition pour les phases de groupe de basket.

En deuxième semaine, rien ne changerait pour les phases finales : celle de basket se jouerait bien à Paris-Bercy, tandis que le handball reviendrait au stade Pierre-Mauroy.

La décision du Cojo est attendue pour le mois de juillet. D'ici-là les organisateurs devront convaincre la fédération internationale de basket (FIBA) et la Ville de Paris, plutôt réticentes à laisser partir le basket hors d'Île-de-France.