• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Main Square Festival 2019 : avec DJ Snake, la Citadelle a fait boum-boum

Le public du Main Square a dansé jusque tard dans la nuit sur les mix de DJ Snake. / © YANN FOSSURIER / FRANCE 3
Le public du Main Square a dansé jusque tard dans la nuit sur les mix de DJ Snake. / © YANN FOSSURIER / FRANCE 3

DJ Snake a bouclé la première journée du Main Square Festival 2019 dans la nuit dernière, à bon gros coups de beats bien lourds, transformant la Citadelle d'Arras en dancefloor géant.

Par YF

Malgré une première journée riche, chaude et ensoleillée avec Damso, Angèle ou encore Christine and The Queens, les festivaliers arrageois n'étaient visiblement pas rassasiés lorsque les douze coups de minuit ont sonné. 
 

La foule est encore bien présente, dense, prête à remuer avec fougue et entrain face à la grande scène, avec pour dernier acte, l'homme qui valait plusieurs milliards de vues sur Youtube, William Grigahcine, alias DJ Snake.

 
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3

Perché en haut de sa tour illuminée, le reptilien à capuche observe ses proies, derrière ses lunettes noires, puis crache son venin. 
 
Le public du Main Square Festival pendant le set de DJ Snake
Images de Yann Fossurier

Les basses XXL déclenchent une première onde sismique dans les rangées de spectateurs. Du gros son, bien lourd, à déchausser les pavés de la Citadelle et à faire hurler le voisinage qui ne s'est toujours pas remis du passage de Skrillex, il y a 5 ans.
 
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3

Sur la place d'Armes, ça saute, ça lève les bras en l'air, ça se déhanche. Ça s'évanouit aussi... les spectateurs déchaînés se livrent même à quelques pogos.
 

Commentaire du Snake au micro : "c'est vraiment chaud dans le Nord !"
 

Si une bonne partie du public semble prendre son pied, d'autres sont pour le moins... dubitatifs sur la performance. "Et si on tenait le pire "concert" de l'histoire du Main Square", s'interroge sur Twitter notre confrère Laurent Decotte de La Voix du Nord. "Il déverse une diarrhée musicale mêlant dubstep et tech hardcore du pire des années thunderdome à un volume insupportable". 
 

On n'a pas réussi à trouver d'arguments pour le contredire...
 
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3

Après avoir bourriné sur les graves pendant plus d'une demi-heure, le crotale des platines déballe son juke-box personnel, enchaînant ses plus grands hits comme "Lean On" (composé avec ses potes de Major Lazer), "Turn Down for What", "Let Me Love You" (son tube avec Justin Bieber) et bien entendu le fameux et hispanisant "Taki Taki". Un morceau très attendu par les aficionados du DJ parisien. 
 
 
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3

Mais voila, il est déjà plus d'une heure mat'.  Le show s'achève sur quelques dernières vibrations à forte fréquence. Derrière sa console, l'homme aux lunettes enjoint ses fans de chanter... une Marseillaise.
 

Il fallait bien trouver un truc pour enfin conclure.
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

suivez tout le Main Square Festival

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus