Wimille : marche blanche pour Sébastien Pierru, 35 ans, tabassé à mort par des auto-stoppeurs

Une centaine de personnes ont marché en silence, ce jeudi 18 octobre entre Boulogne et Wimille, en hommage à Sébastien Pierru, tué le 6 octobre dernier. / © Olivier Faissolle - France 3
Une centaine de personnes ont marché en silence, ce jeudi 18 octobre entre Boulogne et Wimille, en hommage à Sébastien Pierru, tué le 6 octobre dernier. / © Olivier Faissolle - France 3

Environ 120 personnes se sont rassemblées ce jeudi matin à Boulogne-sur-Mer, pour une marche blanche jusqu'à Wimille, là où Sébastien Pierru a été retrouvé à l'agonie, au matin du 6 octobre dernier. Ce dernier a été frappé à mort par des individus qu'il avait pris en auto-stop. 

Par TM

Roses blanches à la main, vêtues de t-shirts blancs à l'effigie de Sébastien Pierru, 120 personnes environ ont participé ce jeudi matin à une marche blanche en hommage à ce Boulonnais de 35 ans, tué le 6 octobre dernier. Amis, voisins et famille étaient présents. 
 
Wimille : marche blanche pour Sébastien Pierru, 35 ans, tabassé à mort par des auto-stoppeurs

Le cortège est parti du quartier du Chemin vert à Boulogne-sur-Mer, d'où était originaire la victime, pour se rendre à Wimille, à l'endroit où Sébastien Pierru a été découvert à l'agonie ce matin du 6 octobre.
 
Les participants à la marche blanche se sont recueillis près de la colonne Napoléon à Wimille, où Sébastien Pierru avait été découvert à l'agonie. / © Olivier Faissolle - France 3
Les participants à la marche blanche se sont recueillis près de la colonne Napoléon à Wimille, où Sébastien Pierru avait été découvert à l'agonie. / © Olivier Faissolle - France 3
© Olivier Faissolle - France 3
© Olivier Faissolle - France 3

Cet homme est mort le jour même des suites de ses blessures, après avoir été passé à tabac dans la nuit du 5 au 6 octobre. Trois individus âgés de 23 à 26 ans sont poursuivis dans cet affaire, dont deux ont été incarcérés. Ces deux derniers sont soupçonnés d'avoir battu la victime à mort, alors qu'elle les avait pris en auto-stop
 

Sur le même sujet

Les + Lus