Inondations dans le Pas-de-Calais. Bruno Le Maire attendu auprès des commerçants d'Arques, le département repasse en vigilance orange

Publié le

La décrue est contrariée par les pluies d'hier qui se poursuivent ce lundi 20 novembre. Des débordements localisés et modérés sont annoncés. Le ministre de l'Économie, qui veut accélérer les procédures des sinistrés, se rendra à Arques et Saint-Omer.

Le Pas-de-Calais repasse en vigilance orange pour risque de crues, de 9h à 13h, ce lundi 20 novembre, annonce Météo-France. Des pluies localisées de 10 à 20 mm sont attendues durant trois heures dans la matinée. Les intempéries d'hier et d'aujourd'hui viennent contrarier la décrue en cours depuis jeudi dernier.

L'ensemble des fleuves et rivières du département sont pour l'heure en vigilance jaune, mais restent très réactifs aux inondations. Les niveaux devraient d'ailleurs repartir légèrement à la hausse sur la Liane, la Hem, l'Aa ou encore la Canche, annonce Vigicrues.

Les cours d'eau repartent à la hausse

Les sols, saturés par les précipitations des dernières semaines, sont très réactifs aux intempéries. Ainsi, le service de prévision annonce des débordements "localisés", "modérés" et "habituels pour la saison", sur plusieurs cours d'eau.

Par exemple, la Liane, au niveau de la Station de Wirwignes, pourrait réagir une nouvelle fois et voir son niveau atteindre 2m20 d'ici 15 heures ce lundi 20 novembre, contre 0,86m à 7 heures. Le lit de la Canche pourrait lui augmenter de 4 à 6 cm d'ici 10 heures ce lundi 20 novembre.

Bruno Le Maire veut "accélérer" la prise en charge

C'est dans ce contexte que se déplacera le ministre de l'Économie et des Finances dans l'Audomarois, en début d'après-midi. Bruno Le Maire est attendu à Arques où il doit rencontrer, notamment, des commerçants, restaurateurs et particuliers. Puis, à Saint-Omer pour s'entretenir avec des acteurs de l'assurance, afin "d'accélérer la prise en charge et le soutien aux sinistrés", indique son ministère.

Depuis plusieurs jours, les sinistrés voient défiler les membres du gouvernement à leur chevet. Samedi dernier, Gérald Darmanin était en visite à Audruicq, après sa venue à Saint-Etienne-au-Mont en début d'épisode. Il a d'ailleurs annoncé l'arrivée prochaine de deux pompes des Pays-Bas.

160 commerces et 130 entreprises touchés

La Première ministre, Elisabeth Borne s'était, elle, rendue dans le Montreuillois. Le couple Macron avait rencontré élus et naufragés à Saint-Omer et Blendecques, dans l'Audomarois. Le président de la République avait annoncé la création d'un fonds de soutien exceptionnel de 50 millions d'euros.

À ce jour, les inondations, qui ont fait cinq blessés depuis le 6 novembre, ont touché 6.000 habitations, 160 commerces, 130 entreprises et 53 exploitations agricoles selon la préfecture. Un élu régional a évalué à plus de 10.000 le nombre de sinistrés, dont certains ne peuvent pas regagner leur habitation.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité