Gigafactory : inauguration de la première usine de batteries géante de France avec 2000 emplois à la clé

L'objectif est clair : équiper, d'ici à 2030, 500 000 voitures en batteries électriques avec quelque 2000 salariés. L'usine emploiera à Billy-Berclau - Douvrin plus de 400 personnes à la fin de cette année 2023. Avant une montée en puissance...

Après l'annonce officielle mi-mai de l'arrivée de ProLogium à Dunkerque en grande pompe par Emmanuel Macron, les élus régionaux et les responsables de cette gigafactory taïwanaise, aujourd'hui, Bruno Le MaireAgnès Pannier-Runacher, ministre en charge de la transition énergétique et Roland Lescure, ministre de l'Industrie inaugurent en compagnie de Carlos Tavares, président de Stellantis, l'usine de batteries électriques pour voitures ACC sur la commune de Douvrin. 

Avant l'inauguration de l'usine (qui se trouve à cheval sur les communes de Billy - Berclau et de Douvrin), sur Franceinfo, Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem, l'a rappelé: "L'industrie automobile, c'est une industrie qui est structurante pour l'Europe, avec beaucoup d'emplois à la clef". 

durée de la vidéo : 00h00mn21s
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, inaugure ACC à Douvrin ce mardi 30 mai ©France Télévisions

Cette nouvelle "gigafactory", située dans le Pas-de-Calais, est détenue par Stellantis, Total et Mercedes. Baptisée "Automotive Cells Company" (ACC), elle doit équiper, d'ici 2030, 500 000 voitures en batteries électriques et employer 2 000 personnes.

400 emplois aujourd'hui, 2 000 demain...

Voici le sujet que nos confrères de France 2 ont réalisé pour présenter l'entreprise ainsi que la façon dont elle est accueillie par la population de l'ex-bassin minier. 

durée de la vidéo : 00h01mn44s
Objectifs et perspectives pour cette nouvelle usine, ACC, de la "vallée de la batterie", dans les Hauts-de-France. ©France Télévisions

Pourvoyeuse d'emploi, dans un secteur où le chômage est important, le maire comme les habitants de la commune de Douvrin, sont d'un avis généralement très accueillant.

Le maire de la commune de 5 700 habitants, Jean-Michel Dupont, estime que plusieurs salariés de la Française de Mécanique (située également sur Douvrin), qui ne fabrique plus qu'un seul moteur thermique, vont être repris par la nouvelle usine.

A lire aussi : En marge de l'inauguration de la Gigafactory, une manifestation pour dire "Non à la fermeture de Stellantis Douvrin"

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité