Salon de l'agriculture : on a assisté au lever de la "reine" Imminence

Avant que les visiteurs ne viennent se prendre en photo avec elle et ils sont nombreux, Imminence vache égérie du Salon de l'agriculture profite du petit matin pour se faire bichonner. 
Imminence au réveil pendant le Salon de l'agriculture
Imminence au réveil pendant le Salon de l'agriculture © F. Valéry - France 3

Alors que la nuit s'achève à peine pour les éleveurs du Salon de l'agriculture, il est temps de préparer les bêtes pour la journée. Il en est une particulièrement choyée : Imminence, la vache bleue du Nord, égérie du salon.

A 7 h, ses propriétaires Gilles et Isabelle arrivent. Depuis leur arrivée, c'est toujours le même rituel. Imminence se lève, se bouscule, et comme d'habitude direction la traite. Quelques minutes suffiront pour obtenir 10 litres de lait. Vient ensuite le temps de la douche, un moment important.
 
 

Quand il naît le veau, on n'imagine pas qu'il va venir à Paris et devenir égérie.


Isabelle et Gilles n'en reviennent toujours pas. Ces éleveurs de Saint-Aubin possèdent une centaine de vaches, toutes des Bleues du Nord, passés au bio en 2017. Pour eux, le salon représente une aventure familiale et professionnelle. C'est surtout un moyen de faire connaître cette race menacée qu'ils aiment beaucoup.

"On espère que cela va donner l'envie à certains éleveurs de s'y mettre" explique Isabelle. Et de préciser : "Nous ne sommes que 25 éleveurs dans le Nord". Les atouts de la Bleue sont nombreux : une race mixte (viande et lait), avec des veaux bien valorisé, "une race sympa" aussi.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture agriculture économie animaux sorties et loisirs