Les vendredis 13 ont-ils porté chance ou malheur en Picardie ?

Vendredi 13, date tant redoutée... / © M. Guiho / FTV
Vendredi 13, date tant redoutée... / © M. Guiho / FTV

En cette journée crainte - ou appréciée - par les plus supersticieux, retour sur les actualités picardes marquantes des 5 derniers "vendredis 13", de 2016 à aujourd'hui.

Par Mickael Guiho

Vendredi 13 octobre 1309, les derniers Templiers étaient assassinés. Le Christ a été crucifié un vendredi, le lendemain de la Cène où il était entouré de 12 apôtres (12+1=13). Voilà deux façons, parmi d'autres, d'expliquer pourquoi le vendredi 13 est assimilé, depuis longtemps, au malheur. Mais cela s'est-il vérifié dans l'actualité en Picardie ?
 

Vendredi 13 juillet 2018 : sur une bonne note

Le dernier vendredi 13 remonte à juillet 2018. Imaginez la panique des lycéens : c'était le jour des résultats du Bac ! Pourtant, les résultats se révèlent légèrement meilleurs que l'année précédente : 86,4% de réussite, contre 86,1% en 2017. Beaucoup de candidats ont donc pleuré de joie, ce vendredi 13.

Pendant ce temps, bien qu'elle n'ait pas - à notre connaissance - versé de larme, la maire d'Amiens passait elle aussi une bonne journée, ce 13 juillet. Brigitte Fouré était reçue à l'Elysée, pour défendre la cause du rectorat d'Amiens, menacé de fusion avec celui de Lille. On apprendra plus tard que la fusion n'arrivera pas.
  

Vendredi 13 avril 2018 : accidents et bizarrerie

Le précédent vendredi 13, seulement 3 mois plus tôt, fut moins joyeux en Picardie. À Creil, un accident de car faisait 16 blessés. À Villers-Cotterêts, un ouvrier trouvait la mort sur un chantier, écrasé par un silo.

Moins grave, mais plus évocateur pour un vendredi 13 : des micro-fissures apparaissaient sur la sculpture d'Haïm Kern, commémorant les morts sur le Chemin des dames, durant la Première Guerre mondiale. Tout va bien : elle est toujours debout.
 
 

Vendredi 13 octobre 2017 : drames et solidarité

Automne 2017. France 3 Picardie fête ses 50 ans. Nous publions plusieurs rétrospectives, à partir des archives de la chaine régionale, dont une - un vendredi 13 - sur les grandes catastrophes de ces 50 dernières années.

Nul ne sait encore que, le soir-même, trois personnes dont deux enfants mourront dans un accident de la route

Ce jour-là aussi dans l'Oise, le réconfort fait suite au malheur : un mois après le passage de l'ouragan Irma sur l'île de Saint-Martin, 166 rapatriés sont relogés dans un château de Coye-la-forêt.
 

Vendredi 13 janvier 2017 : la tempête Egon

Dans la soirée du jeudi 12 janvier 2017, après la Normandie, la tempête Egon atteint la Picardie. Avec des rafales à 130 km/h, elle balaie la région jusqu'au matin du vendredi 13. Elle provoque des inondations, des chutes d'arbres en pagaille, notamment sur les serres d'un agriculteur qui repartira de zéro.
 


Vendredi 13 mai 2016 : dans les nuages

À croire qu'il y a bien un lien entre le ciel et les vendredis 13... Ce jour de mai 2016, des orages s'abattent sur la région et font le bonheur d'un chasseur d'orages, que nous rencontrons dans l'Aisne.

Dans le même temps, gendarmes et douaniers annoncent la 3e plus importante saisie d'héroïne réalisée en terres françaises depuis 10 ans : 260 kg, dans un camion iranien qui déchargeait à Flixecourt, dans la Somme.
 

Bonus : le Loto du vendredi 13 avril 2007

Il n'y a évidemment rien de rationnel dans la paraskevidékatriaphobie (la peur irraisonnée du vendredi 13, oui ça existe). Au contraire, le vendredi 13 est même considéré par les joueurs comme un jour de chance. Pour le coup, on ne peut s'empêcher de noter que le 2e plus gros gain du Loto réalisé dans la Somme... le fut un vendredi 13. En 2007, un Amiénois remportait la rondelette somme de sept millions et demi d'euros.
 

Sur le même sujet

Grève au CHU d'Amiens : extrait du JT du 11/10/2019

Les + Lus