Brutalement exproprié, ce chef étoilé retrouve un "lieu avec une âme" pour réinstaller son restaurant

Cinq mois après la fermeture brutale de son restaurant "À contre sens" à Caen, en raison de menaces d'effondrement d'un immeuble, Anthony Caillot peut enfin réenvisager un avenir. Le chef étoilé a trouvé un nouveau "lieu fort" pour rouvrir son établissement.

"Il y a tout à faire ici. Nous avons juste de beaux murs en pierre, dans un site classé. Mais c'est clairement un lieu fort, avec une âme. C'est vraiment ce qu'on recherchait" se satisfait Anthony Caillot.

À une dizaine de kilomètres de Caen, dans un petit village de campagne qu'il tient à garder secret pour le moment, le chef étoilé se projette dans ce qui sera le nouvel emplacement de son restaurant "À contre sens".

Initialement installé dans le centre historique de Caen, l'établissement avait été contraint et forcé de fermer en urgence, en raison de l'effondrement annoncé de l'immeuble.

"C'était très brutal. On a été exproprié. C'était un moment compliqué psychologiquement. Il a fallu beaucoup de recul et de force pour tenter de rebondir" assure Anthony Caillot, qui a pu survivre économiquement grâce aux assurances. Toujours en colère, il va poursuivre en justice les propriétaires de l'immeuble délabré où siégeait son établissement.

Une réouverture fin 2024 ?

Quitter la ville de Caen pour installer son restaurant à la campagne s'inscrit dans la "philosophie paysanne de notre cuisine" détaille le chef étoilé, actuellement "à fond dans les plans d'organisation de la future nouvelle cuisine".

Avec les délais d'instruction du permis de construire et le temps des travaux en eux-mêmes, l'ouverture du restaurant est prévue seulement pour fin 2024, début 2025.

Toute l'équipe a été conservée, "une partie des salariés sont en chômage partiel et les jeunes apprentis sont partis en stage chez des confrères pour continuer leur formation" souligne Anthony Caillot, qui espère malgré tout se remettre aux fourneaux dès cet été, en attendant de rouvrir "À contre sens".

Je suis impatient de me remettre à travailler. Je cherche un endroit à Caen où proposer de la cuisine de rue abordable uniquement le midi, avec notre philosophie. Du très bon et de la cuisine qui a du sens

Anthony Caillot, chef cuisinier

La perte de l'étoile Michelin

Avec son restaurant fermé depuis cinq mois et au moins jusqu'à l'hiver 2024-2025, Anthony Caillot s'attend à perdre son étoile. "Le guide Michelin m'a déjà appelé deux fois. Ils sont au courant de la situation et ils nous ont soutenus. Mais si nous n'avons plus de restaurant, nous n'avons plus d'étoile, c'est logique".

Un coup dur après 11 années étoilées. Mais cette perte de la distinction Michelin "n'est pas le plus dramatique" assure Anthony Caillot. "Quand on rouvrira le restaurant d'ici un an, on travaillera avec toute l'équipe pour la récupérer".