"Orelsan a tout fait pour débuter sa tournée à Caen", relate Sylvie Duchesne, directrice du Zénith

Publié le

Suite au report de son concert d’ouverture prévu à Caen du 15 janvier au 28 avril, le rappeur et son équipe se sont dépatouillés pour débuter malgré tout la tournée de Civilisation par un concert au Zénith de Caen, le 22 février.

Terre de ses débuts musicaux, décor de son film "Comment c’est loin" ou de ses clips, comme celui de "Du propre", tourné samedi, la liste prouvant l’attachement d’Orelsan à sa ville de Caen est longue. Il n’y a donc rien d’étonnant à apprendre que le rappeur " a tout fait", selon les mots de Sylvie Duchesne, directrice du Zénith de Caen, pour ne pas rompre la tradition est commencer la tournée de son album Civilisation dans la ville normande.

Il tient beaucoup à débuter ses tournées à Caen c’est une question de territoire et que ça lui porte chance pour le reste de sa tournée.

Sylvie Duchesne, directrice du Zénith de Caen

à france3

Le coronavirus, fossoyeur de nombreux concerts, avait contrarié le plan initial. Prévue le 15 janvier à Caen, la date inaugurale de la tournée avait été décalée en raison des restrictions sanitaires (jauges de 2000 places, obligation d’être assis). L’ensemble des concerts de janvier avait été repoussé et la date caennaise paraissait alors bien loin : le 28 avril. Afin de trouver une solution, l’artiste et sa production se sont tournés vers les équipes du Zénith de Caen dès l’annonce de la fin des restrictions connue.

Deux concerts d'Orelsan au lieu d’un, à Caen

"Au final, ça n’a pas été si compliqué de trouver une nouvelle date parce que nous avons eu de nombreux reports en février qui ont libéré de la place. Orelsan et sa production ont tout fait pour que ce soit possible, on était en contact avec eux au quotidien", débute Sylvie Duchesne. " Tout ça c’est au grâce au jeu des reports. On doit faire avec depuis deux ans maintenant. Reporter c’est infernal pour nous, pour le public, mais quand ça se conclut par une première d’Orelsan à Caen au Zénith forcément on était fou de joie."

Avec cette annonce, l’artiste fait d’ailleurs deux fois plus d’heureux que prévu. Car ce ne sont pas un, mais deux concerts qui auront lieu à Caen. Ceux qui avaient loupé le précieux sésame pouvaient donc se rattraper dès mardi avec l’ouverture de la pré-vente. De quoi en ravir plus d’un, même s’ils n’iront peut-être pas jusqu’à dire merci au Covid-19.