Et si vous surpreniez vos invités avec des plats traditionnels de Noël du monde entier ?

Le monde entier fête Noël. Mais quels plats concoctent les autres pays de la planète pour les festivités ? Nous avons posé la question à des restaurateurs de cuisine du monde installés en Normandie.

Foie gras, huîtres, coquilles Saint-Jacques et une bonne volaille ! Des mets qu'on a l'habitude de retrouver sur les tables de Noël en Normandie.

Mais que mange-t-on ailleurs dans le Monde durant ces festivités ? Nous avons posé la question à des restaurateurs installés en Normandie. De quoi, peut-être, vous donner des idées...

Mexique : Chiles en nogada

Noël est une fête importante au Mexique et elle a souvent une saveur pimentée ! D'ailleurs, l'un des plats traditionnels, en cette période, ce sont les chiles en nogada : "Il s'agit de piments ou de poivrons, suivant la recette, farcis à la viande de porc et de bœuf. Pour finir, le tout est recouvert d'une sauce aux noix très crémeuse", nous éclaire le restaurant Hoguera à Rouen. De quoi faire chaud au cœur !

Ce plat typique est apparu au Mexique avec l'indépendance du pays, il y a deux siècles. 

Italie : La Panettonne 

Le Panettone, c'est le dessert typique qu'il est coutume de manger pendant les fêtes de Noël en Italie. "C'est une grande brioche ronde légère, originaire initialement de Milan, avec des morceaux de fruits confits, de raisins secs et d'écorces d'agrumes. En Italie, il y en a sur toutes les tables", selon Isabelle Mugnaini, gérant du restaurant italien et de l'épicerie La Trattoria, à Caen.

Elle ajoute avec enthousiasme : "Impossible de s'en passer. C'est succulent. En Italie, les invités de Noël viennent toujours avec un Panettone dans une énorme jolie boîte ! C'est la tradition".

Inde : Le Biryani

En Inde, Noël ou en hindi "Bada din" est une fête nationale très célébrée. On dit de ce pays qu'il est même un continent tellement que les cultures diffèrent du Nord au Sud.

Mais en cette période, les bananiers et manguiers sont décorés à l’aide de bougies partout ! Côté table, il y a bien un plat qui réunit tout le pays, LE plat de fête : le biryani.

"C'est un plat indien typique à base de riz, d’épices et de viandes. Il est très parfumé. En Inde, c'est le plat qu'on mange pour les grandes occasions", nous confie Shafique Harif, gérant du restaurant Taj Mahal, à Caen.

Île Maurice : Les fruits exotiques

À l'Île Maurice, les habitants sont très friands également du fameux biryani qu'on appelle d'ailleurs là-bas "briani". Mais ce qu'on trouve surtout sur les tables de fêtes ce sont les fruits exotiques.

"C'est l'été à Maurice et on a la chance d'avoir de la noix de coco, des goyaves, des papayes, des mangues, des litchis, on adore ça. En France, les familles mauriciennes sont même prêtes à importer ces produits pour en avoir sur leur table de Noël", nous explique Malini Pomer, cogérante du restaurant franco mauricien Le Goûtu, à Lisieux. 

Japon : Le poulet frit

Il faut savoir que le pays du Soleil Levant n'est pas très chrétien. Mais Noël a tout de même trouvé sa place en tant que fête commerciale. D'ailleurs, au Japon, Noël est plus un moment que l'on passe en couple, une sorte de deuxième Saint-Valentin où l’on s’offre un repas en tête-à-tête dans un bon restaurant.

Mais pour ceux qui le fêtent en famille, le menu est plutôt original ! En effet, à défaut de dinde, les Japonais dégustent du poulet frit ! La grande chaîne de restauration rapide Kentucky Fried Chicken (KFC) propose même des menus spécifiques à Noël avec champagne et un gâteau au chocolat en dessert. 

L'anecdote fait sourire. À Rouen, Brian Barboyon, le cogérant du restaurant Mizu, préfère, lui, revisiter des plats français avec une jolie note asiatique : "Au restaurant, on propose pour les fêtes du foie gras maison avec du saké et du miso blanc ou par exemple des Saint-jacques vinaigrette saké avec des poireaux". C'est quand même plus appétissant !

Iran : Un panaché perse

Le Noël persan se fête plutôt durant la nuit du 21 au 22 décembre. La fête de Yaldâ est un moment important pour les Iraniens. Ils se rassemblent en famille, traditionnellement chez les grands-parents, et veillent jusqu’à l’aube. Ils se racontent des histoires et lisent des poèmes tout en mangeant des fruits et des fruits secs. 

Au restaurant iranien Le Potager, à Caen, Jean Farzad, le propriétaire, nous explique que plusieurs clients ont commandé des plats à déguster pour la fête de Noël : "On propose une assiette découverte avec plusieurs spécialités perses. Il y a de la moussaka, des oliviers qui sont des boulettes de poulet avec des pommes de terre, œufs durs et cornichons, un pirachkis qui est une viande hachée de bœuf, persil et estragon dans une brick. Le tout accompagné de salade et de riz parfumé au safran".

De quoi se régaler !