Tourisme dans l’Eure : le pari réussi d’une campagne décalée

Publié le Mis à jour le

C'est ce qu'on appelle une campagne osée. Pour attirer de nouveaux touristes, le département de l'Eure utilise des messages peu flatteurs sur la destination et s'affiche dans le métro parisien. Un choix parfois incompris mais qui fait recette ! On vous explique.

"L'Eure, ça tire la Normandie vers le bas." "J'ai fait un horrible cauchemar, j'ai rêvé que j'allais en vacances dans l'Eure. #PlusJamaisCa" Si vous avez pris le métro à Paris récemment, peut-être avez-vous été interpellé par ces messages peu flatteurs du département, affichés en grand format dans certaines stations. Il s'agit pourtant d'une campagne de communication d'Eure Tourisme pour inciter les Parisiens à venir visiter le département, avec de vrais messages reçus sur les réseaux sociaux.

"On a voulu casser les préjugés en mettant en parallèle des avis négatifs avec des images de paysages qui donnent envie", nous explique Thomas Elexhauser, président d'Eure Tourisme depuis juillet 2021.

Une campagne osée qui ne fait pas l'unanimité

"L’Eure ne laisse personne indifférent", peut-on lire en guise de slogan en bas de chaque affiche. Mais depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, c'est plutôt ces affiches qui ne laissent personne indifférent, avec des avis mitigés : "L'ensemble de la campagne frise le ridicule", "Ce n'est pas clair", "Très mauvaise campagne de communication !"

Un choix totalement assumé par le Département :

Je comprends que ça fasse réagir et je m’en félicite ! Le but était de faire parler, casser l’image négative, attirer l’attention sur l'Eure dont la puissance touristique est souvent négligée. Beaucoup de gens pensent encore que Giverny est en Île-de-France.

Thomas Elexhauser, président d'Eure Tourisme

"J'assume cette campagne qui fait le buzz mais qui aurait pu le faire il y a un an", poursuit le président du département. En effet, ces affiches dans le métro parisien sont en fait l'aboutissement d'une grande campagne de communication préparée de longue date par le service du département. "L'épidémie de Covid-19 a engendré une baisse colossale des fréquentations dans l'Eure."

La campagne avait démarré il y a quelques mois sur les plateformes digitales, notamment avec des vidéos mettant en scène la réaction d’Eurois face à des préjugés sur le département :

Une campagne de communication récompensée

Une campagne drôle et décalée qui a pourtant été récompensée ! Réalisée par l'agence parisienne Josiane, cette dernière a reçu 3 prix nationaux dont le prix d'or dans la catégorie collectivité territoriale de Com-ENT. 

Depuis plusieurs mois, le département met le paquet sur sa communication, notamment avec la création du site Eure Tourisme, où il est possible de réserver l'intégralité de son séjour dans l'Eure (hébergement, activités, visites....). Le département mise également sur les réseaux sociaux, notamment des collaborations avec des influenceurs. Le compte Instagram d'Eure Tourisme compte aujourd'hui plus de 11.000 abonnés.

L'Eure, the new place to be

Tous ces efforts (et un investissement de 70.000 euros) ont sans doute contribué à convaincre Le Guide du Routard à consacrer un ouvrage uniquement sur le département. "Sachant que deux demandes sur trois sont généralement refusées, c'est une grande satisfaction pour nous", se félicite Thomas Elexhauser. 

Vallée de l'Eure, Pays du Vexin, vallée de la Seine, Pays d'Avre et d'Iton, Pays d'Ouche, tous ces territoires possèdent leur spécificité, que le guide a cherché à mettre en valeur, épaulé localement par les offices de tourisme. Le guide a déjà séduit plus de 20.000 lecteurs. Une réimpression de 10.000 exemplaires est en cours avec deux mois d'avance.

Pour couronner le tout, au mois de juin, le département a intégré le top 5 Airbnb des destinations rurales ayant connu la plus forte croissance de revenus des hôtes en 2021 par rapport à 2019.

Un tourisme vert

Avec près de 133 000 hectares, soit 23% de son territoire, l'Eure est le département le plus boisé de la région. "Les gens cherchent un tourisme plus vert, plus responsable. L'Eure répond à cela", ajoute le président d'Eure Tourisme.

Le département est notamment traversé par “La Seine à vélo”, un parcours qui relie Paris au Havre et à Deauville et chaudement recommandé par le prestigieux New York Times en janvier 2022. "Nous avons des projets ambitieux pour l'Eure à vélo, il y aura au total 11 itinéraires dans le département."