Jardinage : taillez votre haie entre octobre et mars, mais pas quand il gèle!

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Bernard

Vous pouvez tailler votre haie entre octobre et mars pour être sûr que les nids d’oiseaux soient bien vides.
Si elle est à feuillage caduc attendez que les feuilles soient tombées, ça fera moins de volume pour le broyeur de végétaux
 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Taille hivernale pour protéger la faune sauvage

Protégeons les oiseaux qui nichent dans nos haies.
Dès le mois de mars ils bâtissent leurs nids et peuvent avoir 2 nichées dans la même année.
Un passage de taille haie peut détruire définitivement nid, œufs et oisillons.
Soyons écoresponsables.

On ne taille notre haie que lorsque les températures sont positives

Les arbustes sont fragilisés quand il neige ou qu’il gèle.
Ce choc climat/taille sévère peut les tuer.

Haie de conifères ou de feuillages persistants

Thuyas, cyprès, laurier du Caucase, photinia, troène semi persistant etc…
Vous devez la tailler au moins une fois par an mais quand elle a déjà un certain âge évitez de tailler les 3 faces au même moment.
Vous pouvez constater que la couche verte extérieure de la haie est assez fine et que tout l’intérieur se vide et qu’il n’est plus composé que de branches nues.
Le cœur de la haie se meurt.
Pour aider votre haie à rester verte et vivante le plus longtemps possible il faut lui faire peur (à nous aussi d’ailleurs) en la coupant TRÈS court.
 

Une coupe sévère s’impose d’un côté chaque année

1 année sur 3 on coupe très sévèrement une des trois faces.
Au risque de supprimer la totalité de la verdure de ce côté mais il faut faire en sorte que l’intérieur de la haie redevienne vert.
Les pluies abondantes de la saison vont aider les arbustes à redémarrer au plus vite dès le printemps.
 

S’il ne pleut pas beaucoup entre octobre et avril arrosez la haie une bonne fois par semaine avec l’eau de vos collecteurs de pluies. L’été a été très éprouvant pour les végétaux aussi ! Jamais d’arrosage quand il gèle ou qu’il neige.

Sophie Bernard

Les tailles à venir pour les 3 prochaines années

1ère année : coupe sévère côté rue 
Il faut couper beaucoup plus court que les 2 autres faces pour obliger les végétaux à donner naissance à de nouveaux bourgeons sur les branches de l’intérieur jusqu’alors dénudées.
Cette même année les 2 autres faces seront taillées comme d’habitude.

2ème année : coupe sévère sur le dessus
Là encore coupez court, descendez s’il le faut à hauteur d’homme, c’est tellement plus facile de tailler une haie qui n’est pas trop haute.
Cette même année les 2 autres faces seront taillées comme d’habitude.

3ème année : coupe sévère côté maison
En théorie, si vous avez bien nourri votre haie chaque année, les parties taillées sévèrement les 2 années précédentes sont déjà redevenues vertes.
Cette même année les 2 autres faces seront taillées comme d’habitude.
Et ainsi de suite, chaque année réduisez sévèrement une face différente .

Pas de résidus de conifères au compost ou au jardin

Evitez de composter les résidus de conifères qui sont très acides et perturbes le PH (taux d’acidité) de votre compost.
Ne les utilisez ni au potager ni au jardin d’ornement.
Si vous broyez les branches de conifères utilisez-les pour pailler les allées de votre jardin ou des endroits envahis de mauvaises herbes.
Il faudra au moins 20cm d’épaisseur pour empêcher la prolifération des herbes.(sauf ronces et orties)

Haie à feuillages caducs

Si votre haie est à feuillage caduc attendez que les feuilles soient tombées, les branchages seront bien moins lourds à porter et les branches moins difficiles à broyer.

Les feuilles mortes passent à la tondeuse

Avant de composter les feuilles mortes passez-les à la tondeuse (avec le bac de ramassage) elles se décomposeront beaucoup plus vite.
Commensez par tondre votre pelouse le plus court possible.
Ensuite réhaussez la tondeuse au plus haut et étalez les feuilles sèches.
Passez-les à la tondeuse pour les broyer et ensuite les composter.

Article sur le "compostage parfait" dès la semaine prochaine ! Même lieu, même heure.

Sophie Bernard

Nourrir notre haie est vital pour qu’elle vive bien et longtemps

Avec du compost, de la fumure ou de l’engrais bio.
Les plantes sont comme nous ! Si elles sont bien nourries et bien hydratées elles vont bien.

Que donner à manger à notre haie ?

Une fois par an, juste après la taille, faites un apport généreux de nourriture à votre haie.
  • Soit du compost (âgé d’1 an au moins) qui va se décomposer et alimenter les végétaux pendant un ou deux ans.
  • Soit de la fumure décomposée (fumier âgé d’1 an au moins) dont les éléments nutritifs vont descendre doucement jusqu’aux racines dès cet hiver.
Etalez-en une bonne couche de 10 cm d’épaisseur au pied de la haie ( sur toute sa largeur et sa longueur).
Compost ou fumure d’1 an au moins passé à l’air libre
Ne donnez jamais de fumier frais ou de compost trop jeune à vos végétaux, ils brûlent les plantes et les tuent instantanément. C’est irrémédiable.

Ou engrais Bio

Si vous n’avez ni compost ni fumure décomposée, faites un bon apport d’engrais bio.
  • En automne : de la corne broyée qui mettra entre 1 et 6 mois à se décomposer et nourrir les arbustes.
  • Au printemps : du sang desséché qui se décompose quasiment aussitôt étalé.
Le dosage est précisé sur l’emballage.
Ces engrais bio sont vendus en jardineries ou en gros conditionnements en coopératives agricoles.
 

L’effet nourrissage est très rapide et spectaculaire.
Le démarrage de la végétation au printemps est explosif et les arbustes sont beaucoup plus résistants aux maladies et aux attaques d’insectes.

Sophie Bernard