Le maire de Giberville ne se rendra pas au Grand débat qu'il qualifie de "faux débat"

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.A.

Gerard Leneveu, maire communiste de Giberville, refuse tout comme son homologue de Dives-sur-Mer de se rendre à Grand-Bourgtheroulde pour l'inauguration du "Grand débat" qu'il qualifie de "faux débat" car selon lui, seuls deux maires pourront prendre la parole.

Il avait été informé par la Préfecture du Calvados qu'il était invité au débat de mardi à Grand-Bourgtheroulde en présence du Président de la République et Gerard Leneveu avait même décidé de s'y rendre. Mais il espérait bien pouvoir y faire entendre sa voix. Oh seuls deux maires par département pourront s'exprimer.

Je découvre  dans la presse que les choses sont bien ficelées. Car seulement deux maires pourront s’exprimer. Ils ont déjà été désignés en la personne de Joël Bruno, Maire de Caen membre des républicains et Sophie de Gibon Maire de Canteloup, candidate aux dernières élections régionales sur la liste d’Hervé Morin" explique-t-il dans un communiqué de presse adressé aux médias

Il estime que le Président de la République "continue de mépriser (les maires) par ce faux débat" et annonce, toujours par le biais de son communiqué, qu'il n'honorera pas l'invitation à ce rendre qui lui a été faite, mardi prochain. 

 Reportage JY Gelebart, G.Louis, 14 janvier 2019
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité