Coronavirus : Cette période pas comme les autres racontée en 9 instantanés normands

Publié le Mis à jour le

Anonymes, instagramers ou encore artistes, ils partagent sur les réseaux sociaux leurs clichés sur ce confinement en Normandie. Tour d'horizon ici en un coup d'oeil,  humour, créativité et tranches de vie au rendez-vous. 

Insolite : une granvillaise coiffée et ...masquée
Elle porte l'habit traditionnel caractéristique de la Granvillaise , la petite coiffe avec les barbes repliées sur le sommet pour lutter contre le vent,  mais par les temps qui courent,  elle s'adapte aussi aux circonstances:  port du masque obligatoire! 

 

Bleu, bleu, bleu, le ciel de Normandie
 
 Si Eugène Boudin (Honfleur 1824 - Deauville 1898)  reste pour toujours le peintre de notre ciel normand, sur Instagram, on saisit aussi les humeurs météorologiques de la région, le nuage est gros en cette période mais le ciel reste bleu! 

David Hockney nous offre de belles jonquilles 
 
 
Le peintre David Hockney, star du pop art, qui a quitté les Etats-Unis l'an dernier pour s'installer en Normandie , près de Beuvron-en-Auge, à 45 minutes de Bayeux, est confiné dans sa maison normande. 

"Do remember they can't cancel the spring", que l'on peut traduire par "Souvenez-vous bien qu’ils ne peuvent annuler le printemps",  est le titre de ce tableau du peintre britannique David Hockney représentant des jonquilles sur une pelouse d'un vert lumineux. A l'arrière-plan, un ciel bleu d'une douceur rassurante. C'est cadeau! 
 
Selon le magazine "Beaux Arts", "avec cette nature gorgée de soleil, en pleine renaissance, Hockney nous offre une belle leçon de résilience. À l’heure où chacun est invité à rester chez soi, le peintre ouvre une fenêtre sur son quotidien, rappelant que, si le monde tourne au ralenti, la nature, elle, continue de faire son œuvre".


Dans le langage des fleurs, la jonquille, ou Narcissus, est d’ailleurs synonyme d’attente.


Les vaches normandes à la plage, " aoum tchatchatcha " mais pas le 11 mai 


 
L'artiste Van Luc , installé à Arromanches dans le Calvados fait voyager les vaches, animal totem normand dans ses oeuvres. Ici, il  leur fait porter une revendication qui courent sur les 600 kilomètres de côtes de la région. Elles aussi , elles veulent retrouver le sable normand et les vagues, on voit à l'horizon les vestiges du  port artificiel américain au large  d'Arromanches  datant du Débarquement, un clin d'oeil de plus alors que les commémorations du D-Day cette année sont annulées! 
 

Déconfinement : une vague de mobilisation en Normandie pour rouvrir l'accès au littoral

Ce samedi 2 mai, Christophe Castaner l'a réaffirmé : les plages resteront fermées jusqu'à nouvel ordre. Beaucoup d'élus, d'acteurs économiques et d'habitants du littoral espéraient pouvoir se réapproprier ces grands espaces iodés. Pour eux il faudra encore patienter. Pétitions, lettres au gouvernement, mobilisations sur les réseaux sociaux...la révolte gronde.


Peut-on se moucher dans son coude et ouvrir la porte avec ? Vous avez 5 heures ! 
 
François Dourlen, "l'illusionniste du smartphone", originaire de Cherbourg dans la Manche saisit ici l'ingéniosité de cette  invention cherbourgeoise qui réduit le risque de contamination du C-19. Cela permet d'ouvrir et fermer les portes sans toucher les poignées. La société d’ingénierie Probent basée à Cherbourg a conçu un mécanisme baptisé "Keyck ! " et  qui s’adapte sur toutes les poignées . Un câble relie la poignée à une petite pédale métallique et une simple pression du pied permet de passer la porte. Les commandes explosent  ! 

Les wonderwomens en blouses blanches de Normandie
 
ReFrancois Dourlen avec ce cliché qui parle tout seul et rend hommage aux soignantes, ici une photo prise à l'hôpital Pasteur de Cherbourg. 
 
 La Normandie Impressionniste déploie la palette

C'est le défi lançé par Normandie impressionniste, la grande manifestation culturelle et picturale qui ne peut se tenir cette année et qui attire habituellement 3 millions de visiteurs: " Choisis un tableau qui te plaît et reproduis-le à la maison, partage le sur les réseaux sociaux avec les hashtags #FrenchinNormandy et #NormandieImpressionniste "

Confinement et poésie en forêt normande
 
Un cliché toute en subtilité et poésie qui dit à la fois les difficultés du confinement qui éloignent de la nature comme ici en Seine-Maritime ( 76) et qui vous rappelera aussi sûrement ce goût du bricolage qui vous a gagné pendant le confinement. 


On aurait même vu des léopards dans les champs ! 

 
Il n'y a pas que le loup qui serait revenu en Normandie pendant cette période , sa présence est en effet suspectée dans le Pays de Bray ( 76), les léopards normands semblent aussi de sortie !
 

L'animal photographié dans le pays de Bray serait bien un loup

Le 8 avril 2020, des photos prises à Londinières par un habitant, dans le nord-est de la Seine-Maritime (76) permettaient d'apercevoir un "grand canidé", soit un loup. Une hypothèse qui s'affine suite à une enquête menée par les agents de l'Office français de la biodiversité.