Coupe de France : les clubs normands qualifiés pour les 32e de finale

Le 8e tour de la Coupe de France de football avait lieu ce weekend du 10 et 11 décembre. Sept clubs normands étaient en lice pour décrocher leur billet pour les 32e de finale, étape au cours de laquelle débarquent les équipes de ligue 1 dans la compétition.

Pour bon nombre de clubs amateurs, ce huitième tour de la Coupe de France était synonyme d'espoir de pouvoir affronter un jour l'élite du football français. C'est lors des 32e de finale que les équipes de ligue 1 font leur apparition dans la compétition. Ce samedi 9 décembre, sept clubs normands jouaient leur qualification pour l'étape suivante. Sans surprise (même si l'un d'entre eux s'est fait peur), les pensionnaires de ligue 2, professionnels, sont venus à bout de leurs adversaires respectifs. Pour certains des plus modestes, en revanche, la belle aventure a pris fin.

Malherbe se fait peur avant de prendre son envol

Après une longue série de défaites, le 7e tour de la Coupe de France avait permis au Stade Malherbe de Caen de renouer (enfin) avec la victoire. Les Normands l'avaient facilement emporté sur le score de 3 buts à 0 face à Loon-Plage, club de Régional 1. Ce samedi 9 décembre, les Caennais, pourvus d'un nouvel entraîneur, Nicolas Seube, et de deux victoires de suite en championnat, étaient de nouveau en position de force. Leur adversaire du jour, le RC Calais, évolue dans la même division que Loon-Plage.

Mais l'entame du match a été pour le moins compliquée pour les favoris. Le RC Calais a ouvert le score dès la 10e minute. Et malgré la reprise en main du match par les Caennais qui monopolisaient le ballon, Malherbe n'est pas parvenu pas à égaliser durant la première mi-temps.

Il faudra attendre la 70e minute pour que les efforts normands finissent par payer. Sur corner, Emmanuel Ntim, servi par Benjamin Mendy, inscrit le but de l'égalisation. Dans les dix dernières minutes, le Stade Malherbe déploie ses ailes et prend son envol. Emmanuel Ntim, encore lui (et de nouveau sur corner), permet aux Normands de prendre l'avantage à la 80e minute. Puis Dieudonné Gaucho vient doucher les espoirs des Nordistes avec un troisième but à la 85e. Et le festival n'est pas terminé. Alexandre Mendy termine le travail à la 90e minute. Score final : 4-1 pour le SM Caen qui décroche ainsi son billet pour les 32e de finale.

QRM s'impose à la maison

Avec Caen, Quevilly-Rouen-Métropole (QRM) était l'autre club normand de ligue 2 de ce huitième tour de la Coupe de France. Contrairement à son homologue calvadosien, une seule division le séparait de son adversaire évoluant en National, le Dijon FCO. Et contre toute attente, malgré la domination normande, c'est ce dernier qui a ouvert le score au stade Robert Diochon ce samedi après-midi, juste avant la pause.

Il faudra attendre la 62e minute pour que QRM remette "les compteurs à zéro" grâce à un but de Mamadou Camara. Lequel double la mise cinq minutes plus tard. Les Normands enfoncent le clou dans le cercueil dijonnais pendant le temps additionnel avec un troisième et dernier but signé Alan Do Marcolino. Score final : 3-1

"On a amené l'AG Caen à d'Ornano, on peut déjà être très très content de ça"

Pour l'AG Caen, club de National 3, ce samedi était celui de tous les défis. Trois divisions la séparaient de son adversaire du jour, Guingamp, pensionnaire de ligue 2.   Le président de l'Avant-Garde s'était battu pour obtenir la possibilité de jouer ce match historique au stade d'Ornano, le jardin du SM Caen. Hélas, pour les Normands l'histoire s'est arrêtée ce samedi peu avant 19 heures. 

" On savait que ça allait être compliqué, ça l'a été face à une très très belle équipe. On a beaucoup couru après le ballon, on a eu quelques situations, notamment en première mi-temps, on a eu une très très belle. On prend un but mais je crois qu'on a été à la hauteur de l'événement. Ils se sont bien battus. On peut être fier de ça quand même", a déclaré Christophe Duboscq, l'entraîneur de l'AG Caen à l'issue du match perdu 1-0. " Cette Coupe de France a été belle. On est venu au huitième tour, on est venu à d'Ornano. On a amené l'AG Caen à d'Ornano, je pense qu'on peut déjà être très très content de ça. On est battu 1-0. On va leur souhaiter bonne chance."

durée de la vidéo : 00h01mn55s
Qui accèdera aux 32e de finale de la coupe de France de football? Pas l'AG Caen en tout cas. Le club de nationale 3 s'est logiquement fait sortir samedi soir par Guingamp. Le club de Ligue 2 a malmené les Normands, mais les Caennais se sont bien défendus, leur gardien n'a encaissé qu'un seul but. ©K.Singh/T.Tavitian

"Un petit coup sur la tête" pour la JS Douvres-la-Délivrande

Le 19 novembre dernier, la JS Douvres-la-Délivrande , club calvadosien évoluant en Régional 2, décrochait son billet pour le huitième tour de la Coupe de France en battant Choisy-au-Bac (Régional 1) sur le score de 2 buts à 1. Les footballeurs amateurs normands avaient bénéficié du soutien et des encouragements de deux membres de l'équipe de France, l'attaquant Olivier Giroud et l'adjoint de Didier Deschamps, Guy Stéphan. Mais ce samedi 9 décembre, la marche était plus haute. La JS Douvres-la-Délivrande affrontait un club de National, Châteauroux, ancien pensionnaire de ligue 2. Et à l'issue de la première mi-temps, c'est bien les Berrichons qui dominaient avec deux buts d'avance.

Et l'écart s'est creusé encore un peu plus à la reprise. Châteauroux inscrivait un troisième but à la 49e minute sur un tir d'Adama Mbengue. Mais dix minutes plus tard, les Calvadosiens revenaient dans le match en inscrivant leur premier but de la rencontre. Mais les Normands ne sont pas parvenus à remonter au score et Châteauroux a inscrit deux autres buts dans les ultimes minutes du match. Score final : 1-5. 

durée de la vidéo : 00h00mn26s
La JS Douvres-la-Délivrande s'est inclinée face à Châteauroux lors du 8e tour de la Coupe de France ©T.Tavitian
 

" C'est une belle aventure, on a fait huit tours, c'est magnifique. 64e de finale pour un club de R2, c'est extraordinaire", retient Jean-Baptiste Piquet, le coach du club calvadosien, " Ça va être un petit coup sur la tête (des joueurs) mais les fêtes de fin d'année vont arriver au bon moment (...) Bravo à Châteauroux, qu'ils fassent un beau parcours et bonne chance à eux pour le maintien en National."

Carton plein pour les clubs seino-marins

Trois clubs de Seine-Maritime étaient en lice samedi sur ce huitième tour de la Coupe de France. Et le plus gros d'entre eux, QRM, n'est pas le seul à avoir décroché son billet pour les 32e de finale. Le FC Rouen n'est pas reparti de Bretagne les mains vides. Le club de National normand s'est imposé ce samedi soir sur la pelouse de Pontivy (N3) sur le score d’un but à zéro.

Le FC Dieppe participera lui aussi aux 32e de finale de la Coupe de France. LEs Normands se sont imposés ce samedi soir face au club finistérien Paotred Dispount évoluant dans la même division (N3). Score final : 2-0.

Fin de parcours pour l'AS Villers-Houlgate

La compétition se poursuivait ce dimanche 10 décembre dans la région avec le match opposant l'AS Villers-Houlgate (N3) au Racing Club de France (N2).

Ce sont les Parisiens qui ont ouvert le score ce dimanche en Normandie à la 13e minute. Les Calvadosiens sont parvenus à égaliser quelques minutes plus tard. Avant de se faire dépasser au tableau d'affichage à deux reprises. Score final : 3 buts à 1 pour le Racing Club de France.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité