Retour des œuvres étonnantes d' "Un été au Havre" avec une quatrième édition 2020

Débutée le 11 juillet, cette  grande exposition estivale d'art contemporain à ciel ouvert, visible jusqu'au 4 octobre, réunit des artistes dont les œuvres étonnent et changent notre regard sur Le Havre.
 

Ce grand rendez-vous avec les œuvres monumentales et insolites a été initié en 2017 lors des festivités organisées pour les 500 ans de la création du Havre, anniversaire qui a attiré deux millions de visiteurs.
Pendant que les "Géants" de la compagnie Royal de Luxe, traversaient les rues du Havre pour un retour triomphal, d'autres espaces publics étaient confiés à des artistes pour une grande exposition d'art contemporain à ciel ouvert.

Parmi ces œuvres, certaines sont restées en place et font désormais partie intégrante du paysage urbain havrais. C'est le cas de "Catène de containers" du plasticien Vincent Ganivet, dont l'assemblage en arc de cercle de "boites" multicolores dans la perspective de la rue de Paris, entre l'hôtel de ville et les quais du port, est un monument très photographié par les touristes.

Un beau programme 2020

L'anniversaire passé, les Géants repartis, des œuvres sont restées et le principe d'Un Eté au Havre, plébiscité par le public, a été reconduit.  Et c'est début juillet, après un peu de retard sur le programme initial, et des artistes absents (conséquence de la crise du Coronavirus et des mois de confinement) que la quatrième édition d' "Un été au Havre" a débuté, coïncidant avec le festival Normandie Impressionniste 

Un été au Havre c'est une façon de montrer la ville du Havre à travers le regard des artistes. Et le regard souvent un peu particulier, surréaliste un peu décalé, qui nous fait sourire et qui nous surprend.
Et donc cette année encore nous avons des œuvres nouvelles assez étranges…"

Jean Blaise, directeur artistique d' "Un été au Havre"

Des sculptures qui interpellent

On retrouve des œuvres monumentales, comme ces lianes sombres qui serpentent sur la façade de l'hôtel de ville, mais aussi des sculptures qui intriguent les parents et font sourire les enfants comme "Monsieur Goéland" de Stephan Balkenhol,  "La caravane dans le ciel" de Benedetto Bufalino ou le gros éléphant blanc perché sur un toit de la plage,  la sculpture de Fabien Mérelle de retour au Havre pour regarder la mer.

Une (re)découverte du Havre

Des œuvres disséminées dans la ville qui, avec l'expo impressionniste du MuMa et le patrimoine architectural et monumental havrais, offrent aux visiteurs la possibilité de suivre plusieurs itinéraires artistiques dans la ville.

En dépit des aléas de la crise du Coronavirus, on s'est quand même acharné et on a réussi à mener à bien notre aventure et finalement le parcours qu'on propose aujourd'hui tient la route.
Si on vient passer deux jours au Havre, on peut facilement s'intéresser à ce parcours assez exceptionnel !"

Jean Blaise, directeur artistique d' "Un été au Havre"


► Infos pratiques et présentation des expositions et des oeuvres sur le site uneteauhavre.fr
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité