Comment aider les agriculteurs de Normandie à se passer du glyphosate ?

© France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Eric Lombaert
© France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Eric Lombaert

La région de  Normandie lance un projet expérimental pour accompagner pendant deux ans des exploitations agricoles afin de tester des alternatives à l'usage des herbicides à base de glyphosate
 

Par Richard Plumet

Le produit est au centre d'une polémique internationale. Il entre dans la catégorie de ce que les agriculteurs appellent les "intrants", en tant que produit phytosanitaire. Le glyphosate est un herbicide systémique utilisé pour éliminer des végétaux jugés indésirables.
 

Son utilisation est de plus en plus réglementée. Dans la prévision d'une interdiction totale en France d'ici les 3 à 5 ans à venir, la région de Normandie, en partenariat avec la Chambre régionale d'agriculture de Normandie, a lancé un dispositif afin d'accompagner les agriculteurs (volontaires) à supprimer de manière progressive l’utilisation des herbicides à base de glyphosate d’ici la campagne culturale 2020-2021.

On va découvrir, on va se retrouver face à des problèmes : et bien c'est tout cela qu'il faut que nous connaissions précisément et qu'on puisse tester des solutions diverses. D'où le fait qu'on on ait besoin de suffisamment d'agriculteurs pour pouvoir avoir une espèce de groupe et qu'ils puissent, ensembles,  partager leurs difficultés, leur expérience et leurs solutions

  • Hervé Morin, président du conseil régional de Normandie
 
Une Normandie sans glyphosate ?
VIDEO : le reportage de la rédaction de France 3 Normandie-édition Rouen

 

Présentation du dispositif "Contrat de transition : Glyphosate Normandie 2021"

50 exploitations agricoles seront retenues à l’issue de l’appel à candidatures « Contrat de transition : Glyphosate Normandie 2021 ».

Elles seront accompagnées sur deux ans dans le cadre d’un contrat de transition :

  • sous forme d’une aide forfaitaire de 80 € / ha dans la limite d’un plafond de 8000 euros pour chaque exploitation
  • par un conseiller spécialisé d’une structure habilitée par la Région Normandie pour la réalisation d’un audit stratégique global via la sollicitation du dispositif régional « Conseil Agricole Stratégique et Economique » (financement de la prestation de conseil à hauteur de 80 % dans la limite de 1 500 euros) ;

En contrepartie, les exploitations retenues devront s’engager à :

  • réduire l’usage du glyphosate à compter de la campagne culturale 2019-2020 (1er septembre 2019 au 31 août 2020)
  • supprimer totalement l’usage du glyphosate sans substitution par un autre herbicide de synthèse à compter de la campagne culturale 2020-2021 (1er septembre 2020 au 31 août 2021)
  • réduire l’Indice de Fréquence de Traitement (IFT) herbicides
  • utiliser des techniques alternatives à l’usage des herbicides de synthèse comme méthode de substitution ;
  • diversifier l’assolement avec un minimum de 4 cultures différentes à compter de la campagne culturale 2020-2021 ;
  • ne pas détruire les surfaces en prairies permanentes ;
  • partager et valoriser son expérience avec d’autres agriculteurs par la mise en place de démonstrations, de visites et/ou de témoignages pendant une période minimale de 3 ans.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus