Vaccination. Doctolib saturé, comment trouver un rendez-vous en Normandie ? #OnVousRépond

Suites aux annonces d'Emmanuel Macron lundi soir sur l'extension du pass sanitaire qui sera réclamé dans la plupart des lieux publics à partir du mois d'août, le site Doctolib s'est retrouvé saturé. On vous explique comment encore trouver un rendez-vous en Normandie.

"En raison d'un grand nombre de connexions simultanées, nous vous invitons à patienter dans la file d'attente." Voilà ce qu'ont pu lire un grand nombre de personnes sur le site de Doctolib lundi soir. Conséquence des annonces du président de la République Emmanuel Macron qui a annoncé, en plus de la vaccination obligatoire pour les soignants, sa volonté d'étendre le pass sanitaire "début août" aux aux cafés, restaurants, centres commerciaux, avions (vols intérieurs), trains, cars longs trajets et établissements médicaux. Dans la foulée, le site de réservation en ligne Doctolib s'est retrouvé saturé suite à un trop grand nombre de connexions : "926.000 Français qui ont pris un rendez-vous de vaccination". A 21h lundi soir, le site enregistrait 20 000 prises de rendez-vous par minute. 

En Normandie, 46 784 rendez-vous ont été pris lundi 12 juillet sur Doctolib pour une première injection (contre environ 5266 la veille).

Mais alors, peut-on encore trouver un rendez-vous pour la première dose au lendemain de ces annonces ? Les centres de vaccination se retrouvent-ils saturés ? L'Agence Régionale de Santé (ARS) Normandie se montre rassurante. "Les centres de vaccinations mettent en ligne leurs nouveaux créneaux au fur et à mesure, ça ne change pas d'avant. Il suffit de se connecter régulièrement."

Mais quand on regarde de plus près ce mardi 13 juillet sur Doctolib, à Rouen par exemple, impossible de trouver un créneau pour une première dose avant le 1er août. 

Même chose à Caen. En revanche dans l'Eure, des créneaux sont disponibles dès le 22 juillet. 

Le dernier point épidémiologique publié la semaine dernière par l'Agence Régionale de Santé de Normandie en début de semaine n'avait rien d'enthousiasmant."Pour la première fois depuis de longues semaines, l'incidence est reparti à la hausse", avait indiqué Thomas Deroche, directeur de l'ARS Normandie. Une hausse de 34% en Normandie, supérieure à l'augmentation enregsitrée au niveau national (31%), et qui concerne trois départements : l'Eure, la Seine-Maritime et, en première ligne, le Calvados avec un bond de 113%.

Comment trouver un créaneau rapidement ?

Mais il existe d'autres solutions que Doctolib pour trouver un rendez-vous plus rapidement. Le site Vite Ma Dose recense les créneaux libres sur les différentes plateformes  (Doctolib, Keldoc, Maiia, Ordoclic ou MaPharma) et vous met en relation avec celles-ci. La prise de rendez-vous s'effectue directement sur les plateformes de prise de rendez-vous. Vite Ma Dose vous permet simplement (et c'est déjà pas mal) de gagner du temps en trouvant toutes les informations au même endroit (plutôt que de consulter plusieurs sites web).

De son côté, l’Agence Régionale de Santé de Normandie (ARS) a décidé de faciliter l’accès à la vaccination dans la région. Du jeudi 08 au vendredi 30 juillet, des créneaux sans rendez-vous vont être mis en place, ainsi qu’un élargissement des horaires des centres de vaccination le soir et les week-ends. La vaccination peut se faire dans plusieurs lieux : notamment les centres de vaccination, les stands mobiles et ponctuels ou auprès des professionnels de santé de ville, comme les médecins traitants, pharmaciens ou infirmiers.  La liste est a retrouver pour chaque département à la fin de cet article

Le site internet de l'Agence Régionale Santé propose également une carte répertoriant tous les centres de vaccination en Normandie avec leurs coordonnées et le lien sur la plateforme de rendez-vous à laquelle chaque site est rattaché. 

Et si je n'ai pas internet ?

Le bon vieux téléphone. Deux plateformes téléphoniques ont été mises en place par les autorités sanitaire, l'une au niveau régional, l'autre au niveau national :

Qu'est-ce que le pass sanitaire ?

Sur le site du gouvernement, le pass sanitaire est définit comme une "présentation, numérique via l’application TousAntiCovid ou papier, d’une preuve sanitaire". Trois preuves sont reconnues : 

Une seule preuve suffit pour constituer votre pass sanitaire. 

Pas de panique donc si vous n'avez pas vos deux doses début août, mais l'accès aux lieux publics deviendra malheureusement plus contraignant. A savoir que les test PCR et antigénique "de confort" deviendront payant à partir de l'automne, sauf prescription médicale.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société